Connect with us

Politique

La conférence nationale des dynamiques de la société civile et activistes du Hirak interdite

Avatar

Published

on

La conférence nationale des dynamiques de la société civile et des activistes du hirak, prévue pour ce jeudi 20 février, à la salle Harcha d’Alger, n’a pas été autorisée par les autorités de la wilaya d’Alger.

Dans un communiqué rendu public, hier mercredi, les initiateurs de cette rencontre ont fait savoir qu’après “accord des responsables de la salle Harcha Hassan, pour l’organisation, le 20 février (aujourd’hui, ndlr), d’une conférence nationale unitaire, nous avons introduit une demande d’autorisation auprès de l’administration de la wilaya d’Alger“.

Mais les organisateurs de la conférence ont été surpris, selon le communiqué,” par l’absence de réponse à notre demande». Et d’ajouter : «Devant cette situation, nous sommes contraints de reporter ce rendez-vous.»

Les animateurs de la conférence ont fait part de leur détermination à “poursuivre l’initiative qui vise la tenue d’une conférence unitaire” et annoncent, comme première étape, le lancement du “Manifeste du 22 février”, indiquent-ils.

Tout en condamnant le refus par les autorités de la tenue de ce Rendez-vous, Les collectifs impliqués dans cette initiative précisent que le texte a été rédigé par un “grand nombre d’acteurs et de dynamiques engagés dans le soulèvement populaire”.

“Ce Manifeste s’inspire du Hirak et c’est à lui qu’il s’adresse. Il vise à traduire l’esprit de la révolution populaire pacifique”, précisent-ils.

Soulignant que cette initiative “n’est pas, ne sera pas et ne vise pas la représentation du Hirak”, les dynamiques de la société civile et des activistes du Hirak ont tenus à préciser que cette conférence “ambitionne de contribuer à la concrétisation des objectifs de la révolution populaire pacifique”, concluent-ils.

Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    Mellah hocine

    22 février 2020 at 16:15

    Comment voulez vous que le hirak aille dialoguer avec le pouvoir , ou que le pouvoir puisse avoir un climat serein afin de dialoguer ? Une chose est sûre , il existe une dychotomie entre le président Tebboun et la base de l’administration . Le président actuel doit comprendre les revendications du hirak et ce n’est pas avec une telle administration qu’un climat apaisé s’installé , non ,tous les zélés doivent être écartés.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Lutte contre le coronavirus : l’ancien président Zeroual fait don d’un mois de sa retraite

Avatar

Published

on

By

© DR | L'ancien président de la République Liamine Zeroual

L’ancien président de la République, Liamine Zeroual, a fait don d’un mois de sa pension de retraite pour contribuer à l’effort national de lutte contre la propagation du Coronavirus, a-t-on appris dimanche auprès de ses proches.

Selon la même source l’ancien président Zeroual (1995-1999) a affirmé vouloir, à travers ce geste symbolique, apporter son soutien aux autorités du pays dans leur lutte contre cette pandémie en cette conjoncture de crise sanitaire.

Il a appelé, à cette occasion, l’ensemble de ses compatriotes au respect des règles d’hygiène et des mesures prises par les pouvoirs publics pour venir à bout du virus mortel.


Continue Reading

Politique

Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 08 mois de prison ferme

Le tribunal de Bir Mourad Rais a prononcé son verdict dans l’affaire de Sofiane Merakchi. Le journaliste vient d’être condamné à huit (08) mois de prison ferme a annoncé ce dimanche le comité nationale pour la libération des détenus (CNLD).

Poursuivi pour avoir fourni des images des manifestations populaires à des médias étrangers notamment à la chaîne télévisée Al Jazeera, le parquet près le tribunal de Bir Mourad Rais avait requis le 29 mars dernier deux ans de prison ferme contre le journaliste Sofiane Merakchi.

Le journaliste et correspondent de la chaîne libanaise “Al maydeen” a été placé en détention préventive depuis le 26 septembre 2019. Ayant déjà purgé six mois de sa peine, Sofiane Merakchi quittera la prison dans deux mois soit le 26 mai prochain.

Continue Reading

Politique

Coronavirus : Les membres du gouvernement font don d’un mois de leurs salaires

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Les membres du gouvernement font don d'un mois de leurs salaires

Les membres du gouvernement ont décidé de faire don d’un mois de leurs salaires mensuels dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, a indiqué samedi un communiqué des services du Premier ministre.

“Dans le but de contribuer à l’effort national visant à réduire les conséquences, sur les citoyens, de la crise sanitaire induite par l’épidémie de COVID-19, les membres du gouvernement ont décidé de faire don d’un mois de leurs salaires mensuels qui sera versé sur les comptes de solidarité Covid-19 ouverts à cet effet”, note le communiqué.

“Par ce geste, le gouvernement entend traduire l’esprit de fraternité, de solidarité et d’entraide sociale qui anime le peuple algérien, avec la certitude que l’on pourra ainsi surmonter cette crise sanitaire avec un minimum de préjudices”, a-t-on ajouté.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR