Suivez-nous

En continu

La chambre d’accusation confirme le mandat de dépôt à l’encontre de 5 manifestants

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

@ INTERLIGNES | procès des détenus des porteurs du drapeau amazigh

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger, a confirmé la détention provisoire (mandat de dépôt Ndlr) prononcée le 23 Juin 2019 par le Magistrat instructeur près le tribunal de Bab El Oued à l’encontre de 5 manifestants arrêtés en possession du drapeau Amazigh.

 

Il s’agit respectivement de trois manifestants originaires de Bouira, à savoir: Kacem Hamza, Okbi Akli et Lekhel Kamel ainsi que deux manifestants résidant à Aïn Benian, en l’occurrence, Idir Ali et Boudjemil Mohand.

La chambre d’accusation près la Cour d’Alger a été saisie, aujourd’hui, par un collectif d’avocats, de l’appel à l’encontre des ordonnances de placement en détention provisoire par le juge d’instruction près le tribunal de Bab El Oued (Tribunal de Baïnem),

Selon l’avocate et députée Fetta Sadat, “la chambre d’accusation a confirmé la décision du juge d’instruction de Bab El Oued”.

Le mandat de dépôt est, selon l’article 59 de la constitution, “une mesure exceptionnelle dont les motifs, la durée et les conditions de prorogation sont définies par la loi”.

Il est à noter que plusieurs militants sont toujours placés en détention provisoire sans être jugés.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR