Connect with us

Accueil

Khalida Toumi remise en liberté provisoire

Published

on

L’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, a été libérée mercredi, a-t-on appris de sources proches du dossier.

« Elle vient de quitter la prison de Kolea et se dirige chez elle à Alger », affirment nos sources.

Condamnée le 6 juillet dernier par la Cour d’Alger, à 4 ans de prison ferme, l’ancienne ministre « a bénéficié d’une remise en liberté provisoire, après un pourvois en cassation introduit par la défense au niveaude la Cour suprême ».

Ancienne ministre en charge du secteur de la culture (2002-2014), Khalida Toumi est poursuivie pour «abus de fonction, octroi d’indus avantages et dilapidation de deniers publics», lors des manifestations culturelles, en particulier «Tlemcen capitale de la culture islamique» en 2011, le festival panafricain en 2009 et la manifestation « Alger capitale de la culture arabe en 2007 ».

En détention provisoire depuis le 4 novembre 2019, Khalida Toumi a vu la programmation de son procès décalée à maintes reprises.

Sa défense a toujours dénoncé «une détention trop longue qui va à l’encontre de la loi», en plus du fait qu’elle soit poursuivie pour «des manifestations à caractère politique visant à redorer l’image du pays dans le monde».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR