Connect with us

Accueil

Khalida Toumi condamnée à 4 ans de prison ferme

Published

on

L'ancienne ministre de la culture Khalida Toumi

L’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, a été condamnée mercredi, par la Cour d’Alger, à 4 ans de prison ferme, rapportent plusieurs chaines de télévision privées.

Le verdict dans cette affaire liée à «la corruption», prononcé par la Chambre pénale de la Cour d’Alger, réduit la peine de l’ancienne ministre en charge du secteur de la culture (2002-2014) de deux ans.

En effet, le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a condamné,  le 7 avril dernier, Khalida Toumi, à 6 ans de prison ferme assortie d’une amende de 200.000 DA.

La justice l’accuse d’«abus de fonction, octroi d’indus avantages et dilapidation de deniers publics», notamment lors des manifestations culturelles organisées lorsqu’elle était à la tête du secteur, telles que la manifestation «Tlemcen capitale de la culture islamique» en 2011, le festival panafricain en 2009 et la manifestation «Alger capitale de la culture arabe en 2007».

En détention provisoire depuis le 4 novembre 2019, Khalida Toumi a vu la programmation de son procès décalée à maintes reprises. Lors du procès ouvert en mars dernier, au Tribunal Sidi M’hamed, sa défense a dénoncé une détention «trop longue qui va à l’encontre de la loi». De plus, s’était plaint Me Boudjemaâ Gechir, Khalida Toumi est poursuivie pour «des manifestations à caractère politique visant à redorer l’image du pays dans le monde».

Continue Reading
Advertisement
Comments