Suivez-nous

Politique

Khaled Drareni et Rachid Nekkaz seront libérés

Publié

le

© DR | Le journaliste Khaled Drareni

Le journaliste Khaled Drareni en détention depuis mars 2020 et le militant Rachid Nekkaz détenu depuis décembre 2019 seront libérés, a-t-on appris d’une source proche du dossier.

“Le dossier de Khaled Drareni a été transféré à la chambre 10 de la Cour d’Alger tandis que celui de Rachid Nekkaz a été examiné par la chambre d’accusation. Les deux chambres ont statué sur leur libération”, précise notre source sans avancer de date ou heure exacte “tout dépend des procédures”.

Cette libération intervient suite à l’annonce faite jeudi soir par le Président de la République Abdelmadjid Tebboune faisant état de la libération d’une cinquantaine de détenus. Trente dont le jugement est définitif, et une vingtaine qui sont encore en jugement.

Aucune liste n’a été communiquée pour compléter cette annonce. Mais dès les premières heures du matin, plusieurs journalistes et militants ont afflué à la prison de Koléa dans l’espoir de voir Khaled Drareni libéré. Rachid Nekkaz a lui été transféré de cette prison à un établissement pénitentiaire à la wilaya d’El Bayadh en janvier dernier.

Une dizaine d’autres détenus ont été libérés dans plusieurs wilayas du pays, selon le Comité Nationale pour la Libération des Détenus (CNLD).

Condamné en appel, en septembre dernier, à deux ans de prison ferme par la Cour d’Alger pour “incitation à attroupement” et “atteinte à l’unité nationale”, la demande de pourvoi en cassation de Khaled Drareni devait être examinée le 25 février par la Cour suprême.

Le procès de Rachid Nekkaz n’a, lui, pas encore été programmé. Il est poursuivi “incitation à attroupement non armé” et “publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale”, entre autres accusations.


Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR