Connect with us

En continu

Karim Younes: “Nous ne sommes qu’une interface entre l’autorité du pays et les masses algériennes”

Avatar

Published

on

Le coordinateur de l’Instance de médiation et du dialogue, Karim Younes, a tenté, ce dimanche 18 aout, d’apporter des clarifications sur la mission du panel.  L’ex président de l’APN a affirmé que cette Instance n’est qu’une “interface entre les autorités du pays et les masses algériennes”.

 

“Nous ne sommes pas les porte-paroles ni du peuple algérien ni du mouvement révolutionnaire actuellement en cours”, a déclaré Karim Younes, ce dimanche, à la presse au lendemain de l’installation du comité des sages.

Et d’ajouter: “Nous sommes seulement un groupe d’hommes et de femmes qui nous interposons en tant qu’interface entre l’autorité du pays et les masses algériennes”.

Karim Younes affirme que le panel n’est qu’une interface. “Nous ne parlons pas au nom de l’Etat. Nous ne parlons pas au nom du Hirak. Nous ne parlons pas au nom du peuple. Nous parlons au nom de notre raison qui nous pousse à penser que le dialogue est la meilleure voie pour trouver des solutions à la crise qui sévit actuellement dans le pays », a insisté le coordinateur du panel, ajoutant que “si on ne trouve pas de solution, le pays peut aller vers des lendemains qui nous font craindre le pire”.

Le coordinateur du panel a également évoqué l’événement qui s’est déroulé la veille lorsque des étudiants ont contesté une rencontre entre le panel et des organisations estudiantines. “Quand les étudiants ont investi la salle de conférence, j’ai moi-même demandé à ce qu’on les laisse entrer et s’exprimer“, a souligné le coordinateur.

“Quand ils sont sortis sur la voie publique, j’avais remarqué un fourgon de police. J’avais demandé à la police de ne pas du tout procéder à des arrestations, quelle que soit la véhémence du propos de cette jeunesse qui s’exprime comme une jeunesse peut s’exprimer”, a affirmé Karim Younes ajouant, dans la foulée, qu’on “ne peut pas bâillonner la voix du peuple”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR