Suivez-nous

Société

Kamel Rezig : les prix des produits alimentaires n’ont pas enregistré une augmentation significative

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Le ministre du Commerce, Kamal Rezig, a rassuré que les prix des produits alimentaires n’ont pas enregistré une augmentation significative en ce début du mois sacré du Ramadhan et qu’ils restent raisonnables si “on les compare aux années précédentes”.

Lors de son passage à l’émission L’Invité du Matin de la chaîne 1 de la Radio Algérienne, le ministre du Commerce a indiqué que les prix des produits alimentaires n’ont pas augmenté en ce début du mois de Ramadan «à l’exception des prix de produits importés de l’étranger”, a-t-il précisé.

Selon le ministre l’augmentation des prix des aliments importés est justifiée par la chute significative du dinar algérien. “On le sait bien, le dinar a largement chuté ce qui impacte le coût des produits importés” a-t-il noté.

Il explique également l’augmentation des prix par la hausse de demande sur certains aliments notamment la courgette “fortement utilisée” dans les wilayas du Centre.

“Dans la plupart du temps, c’est le citoyen qui crée cette perturbations dans les prix, en changeant son mode de consommation du jour au lendemain”, a-t-il regretté.

Concernant les prix de la viande, Rezig a reconnu que les promesses quant à la réduction des prix n’ont pas été tenues. Pour lui, cela est dû à la propagation de l’épidémie du coronavirus.

Toutefois, le ministre estime que les prix des produits alimentaires de cette année sont raisonnables si on les compare avec ceux de l’année dernière et celle d’avant.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR