Connect with us

Monde

Kaïs Saïed souligne l’importance de “la coordination” algéro-tunisienne pour réaliser la stabilité en Libye

Published

on

© DR | Kaïs Saïed et Abdelmadjid Tebboune

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a souligné, mercredi, devant la cheffe par intérim de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, l’importance de “la coordination et les concertations” entre la Tunisie et l’Algérie pour réaliser la stabilité en Libye”, indique un communiqué de la présidence tunisienne.

Kaïs Saïed a reçu au Palais de Carthage, Stephanie Williams, Cheffe par intérim de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (Manul). Durant son entretien avec l’émissaire onusienne, le président a réaffirmé la position de la Tunisie à l’égard de cette crise “visant à trouver un règlement politique global qui préserve l’unité et la souveraineté de la Libye dans le cadre d’un dialogue interlibyen rassembleur sous les auspices des Nations Unies”.

Il a, dans ce sens, insisté  sur “le rôle important des pays voisins de la Libye dans l’identification d’une solution pacifique à la crise libyenne” soulignant, à ce titre, “la coordination et les concertations établies entre la Tunisie et l’Algérie pour réaliser la stabilité en Libye”, précise le communiqué diffusé sur la page Facebook de la présidence tunisienne.

Dans ce contexte, le Chef de l’Etat a réitéré l’accueil par la Tunisie de l’accord de cessez-le-feu en Libye le considérant comme “une étape importante vers le rétablissement de la stabilité et la reprise du processus politique”. l’émissaire onusienne, Stephanie Williams, a ,elle, déclaré que “la solution politique est le seul moyen de régler le conflit en Libye”, relevant “la nécessité de reprendre le dialogue politique”.

Pour rappel, le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) et le Parlement de l’Est ont annoncé, le 21 août, la cessation des hostilités et l’organisation prochaine d’élections.

A travers une réaction officielle, l’Algérie a salué l’annonce du cessez-le-feu. “L’Algérie prend note avec satisfaction de cette initiative consensuelle qui reflète la volonté des frères libyens à résoudre la crise et à consacrer la souveraineté du peuple libyen frère”, avait indiqué, le 22 août, un communiqué du ministère des Affaires Etrangères.

Continue Reading
Advertisement
Comments