Justice : Sonatrach et Saipem enterrent la hache de guerre

Justice : Sonatrach et Saipem enterrent la hache de guerre

Crédit photo : DR | Justice : Sonatrach et Saipem enterrent la hache de guerre

[mm_ad_placement id="4"]
[mm_ad_placement id="6"]
[mm_ad_placement id="22"]
[mm_ad_placement id="16"] [mm_ad_placement id="17"]
La société nationale d’hydrocarbures, Sonatrach et l’italienne Saipem ont-elles décidé d’enterre la hache de guerre ? A la lumière d’un accord signé à Alger entre les dirigeants des deux sociétés, tout porte à croire que le conflit entre les deux majors relève du passé.

L’Agence Reuters a ainsi rapporté ce mercredi que le dirigeant de la Sontrach et son homologue de Saipem ont décidé de « régler leurs différents » à l’amiable. Il n’y aura donc aucun recours à la justice et les conflits en cours vont probablement être retirés. « C’est un grand jour pour Saipem et pour moi », a notamment indiqué le PDG de Sonatrach, selon l’agence britannique. Cet accord « ouvrira des opportunités pour l’entreprise dans les années à venir ».

Les litiges entre les deux parties concernent notamment 4 accords. L’un de ces contrats a trait à la construction, non-achevée, d’un site pour le compte de la Sonatrach. Le retard enregistré est estimé par la compagnie algérienne à 180 millions de dollars. A ce stade, il est difficile d’établir le lien entre cet accord et le procès ENI, la maison mère de Saipem, qui se déroule actuellement en Italie.

[mm_ad_placement id="18"] [mm_ad_placement id="15"]