Connect with us

Monde

Juin 2020 et juin 2019 les mois les plus chauds au monde

Avatar

Published

on

Le mois de juin 2020 a été le plus chaud jamais enregistré dans le monde, à égalité avec juin 2019, a annoncé mardi le service européen Copernicus sur le changement climatique.

 “Juin 2020 est à égalité avec juin 2019 le mois de juin le plus chaud depuis le début des données, à 0,53 C au-dessus de la moyenne de la période 1981-2010”, a indiqué Copernicus dans un communiqué, après un mois de mai déjà record.

Mais c’est la “chaleur exceptionnelle” sur la Sibérie arctique qui retient l’attention du service européen. La température moyenne y a ainsi atteint jusqu’à 10 C au-dessus des normales saisonnières en juin.

Le 20 juin, une température de 37 C sur une heure a même été estimée en Sibérie orientale, un record à l’intérieur du cercle arctique, selon Copernicus.

Le même jour, dans la même région, la station de la ville russe de Verkhoïansk avait enregistré un pic à 38 C, un possible record de chaleur pour l’Arctique en cours de vérification par l’Organisation météorologique mondiale.

Corpernicus souligne que ces températures “exceptionnelles” sont liées à divers facteurs interagissant, notamment le régime des vents et une couverture neigeuse particulièrement faible.

Au-delà du mois de juin, l’agence insiste sur une période de plusieurs mois consécutifs de températures particulièrement élevées sur certaines régions de Sibérie, depuis décembre.

“Ce qui est inquiétant, c’est que l’Arctique se réchauffe plus vite que le reste du monde”, a commenté Carlo Buontempo, directeur de ce service européen.

“Que la Sibérie occidentale ait connu des températures plus élevées que la normale pendant si longtemps en hiver et au printemps est inhabituelle, et les températures exceptionnellement élevées en Sibérie arctique en juin sont tout aussi inquiétantes”, a-t-il ajouté.

Copernicus a également constaté une augmentation du nombre des incendies et de leur intensité dans l’extrême nord-est de la Sibérie, et dans une moindre mesure en Alaska et dans le Yukon canadien.

“Ce qui est remarquable avec ces incendies en Sibérie est la similarité avec l’année dernière à la même période, en terme de région touchée et d’étendue”, a noté l’expert Mark Parrington.

Selon Copernicus, ces feux ont déjà provoqué l’émission de 59 mégatonnes de CO2 dans l’atmosphère, contre 53 mégatonnes en juin 2019.

L’année 2019 était déjà “très inhabituelle”, a souligné Mark Parrington, craignant une activité “intense” dans les semaines qui viennent en raison des températures et de sols moins humides que la normale.

En raison du réchauffement climatique, la planète a déjà gagné plus de 1 C depuis l’ère pré-industrielle, entraînant une multiplication d’événements météo extrêmes comme les canicules ,sécheresses ou inondations.

2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde, après 2016, et les experts s’attendent à ce que la température moyenne mondiale batte un nouveau record au cours de la prochaine période quinquennale

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monde

Liban: le Premier ministre va annoncer la démission du gouvernement

Avatar

Published

on

© DR |

Le Premier ministre libanais Hassan Diab doit annoncer lundi soir la démission de son cabinet, après les démissions successives de membres de son équipe sous le coup de l’explosion meurtrière du port de Beyrouth, a indiqué à l’AFP un ministre qui a requis l’anonymat.

M. Diab, à la tête du gouvernement depuis près de sept mois, doit adresser un discours aux Libanais à 19h30 (16h30 GMT). Quatre membres de son équipe ont déjà démissionné depuis dimanche, à la suite de la terrible explosion du 4 août due à un énorme dépôt de nitrate d’ammonium, qui a fait au moins 160 morts et relancé la contestation populaire.

Continue Reading

Monde

Coronavirus: Les dernières évolutions de la pandémie dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La pandémie de coronavirus a fait près de 730.000 morts et a contaminé plus de 19.6 millions de personnes dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi dimanche par l’AFP à partir de sources officielles. Plus de 11,6 millions de personnes sont aujourd’hui considérées guéries, selon le même bilan.

Etats-Unis: plus de cinq millions de cas

Les Etats-Unis ont dépassé dimanche la barre des cinq millions de cas confirmés de coronavirus, selon le comptage de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

Avec plus de 162.000 morts, les Etats-Unis sont le pays le plus touché par la pandémie. Il est suivi par le Brésil où plus de 101.049 personnes sont décédés des suites du coronavirus dont 572 les dernières 24h.

44.386 décès en Inde

Le nombre total de cas d’infection par le coronavirus en Inde a atteint 2.215.074 tandis que celui de décès s’est élevé à 44.386, selon les dernières données publiées lundi par le ministère de la Santé.
62.064 infections et 1.007 décès de plus ont été enregistrés ces dernières 24 heures, a précisé le ministère.

70% des patients se sont rétablis en Argentine

Plus de 70% des personnes contaminées par le nouveau coronavirus (COVID-19) en Argentine se sont rétablies, a déclaré dimanche le ministère de la Santé.
“Nous signalons qu’un total de 170.109 personnes se sont rétablies (…). Cela représente 70,34% du total des cas confirmés”, a déclaré le sous-secrétaire aux Stratégies de santé, Alejandro Costa, à un quotidien local.
En tout, 241.811 personnes ont été testées positives au virus en Argentine et 4.556 en sont décédées.

L’état d’alerte prolongé au Venezuela

Le président du Venezuela Nicolas Maduro a prorogé dimanche, pour la cinquième fois, l'”état d’alerte” imposé à cause de la pandémie de coronavirus, et ce pour 30 jours supplémentaires. “Je vais proroger l’état d’alerte”, a déclaré M. Maduro à la télévision nationale vénézuélienne alors qu’il signait le décret officialisant cette mesure.
A noter que cette mesure qui lui donne des pouvoirs spéciaux en vertu desquels il a notamment décrété une quarantaine nationale qui est en vigueur depuis bientôt cinq mois.




Continue Reading

Monde

Explosion de Beyrouth: La ministre de l’Information démissionne

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La ministre de l’Information libanaise, Manal Abdel Samad, a annoncé ce dimanche sa démission du gouvernement, rapportent les médias locaux tout en précisant que cette décision intervient suite à la double-explosion meurtrière survenue mardi, 04 août, au port de Beyrouth.

“Après l’énorme catastrophe de Beyrouth, je présente ma démission du gouvernement”, a déclaré la ministre lors d’une brève allocution télévisée.

“Je m’excuse auprès des Libanais, nous n’avons pas pu répondre à leurs attentes.”, a-t-elle conclu.

Il s’agit de la première démission d’un membre du gouvernement après l’énorme explosion qui a été causée par 2700 tonnes de nitrate d’ammonium stockés au port de Beyrouth. La catastrophe a fait au moins 158 morts, 6.000 blessés, des dizaines de disparus et 300.000 sans-abris, selon un dernier bilan officiel.

Furieux contre les responsables du pays, des milliers de libanais ont manifesté, samedi, pour réclamer le départ mais aussi le jugement du gouvernement qu’ils rendent responsable de la terrible explosion.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR