Connect with us

Accueil

JSK-JSS à huis-clos: la direction Kabyle dénonce «une tentative de déstabilisation»

Published

on

La direction de la JS Kabylie a dénoncé «une tentative de déstabilisation» après une sanction de la Ligue professionnelle d’un match à huis-clos, rendue à la veille d la confrontation de ce mardi contre la JS Saoura au stade 1er novembre de Tizi-Ouzou.

«La direction de la JSK a le regret d’annoncer aux supporters qu’une décision de faire jouer le match JSK-JSS à huis clos vient étonnamment d’émaner de la Ligue de Football Professionnel», écrit la direction du club kabyle dans un communiqué, regrettant qu’en dépit de la réunion technique tenue lundi et durant laquelle «toute l’organisation a été ficelée», notamment en ce qui concerne la vente des tickets, «une décision vient copieusement de tomber à une heure tardive, la veille d’un match important !».

La JS Kabylie occupe actuellement la 2e place du championnat de Ligue 1, avec 51 points, avec un point de plus que son adversaire d’aujourd’hui le JSS (3e) et à 6 points du leader le CRB, avec 57 points.

«En sus de l’arbitrage dont a souffert la JSK à maintes reprises cette année, voilà que cette décision du huis clos vient s’apparenter à une nouvelle tentative de déstabilisation du club à l’occasion d’un match quasi décisif», dénonce la direction de la JSK qui se dit «victime d’une campagne actionnée par des personnes maléfiques».

Sinon, «comment expliquer que la feuille de match NCM-JSK ne comporte aucune infraction»  et que le secrétariat de la JSK « ne soit  pas destinataire du rapport du délégué dudit match» ?, se demande la direction des Canais.

La JSK pointe du doigt le délégué du match qu’elle a joué contre le NCM, le même lors de la rencontre HBCL-JSK qui a connu la suspension du joueur Boukhanchouche pour deux rencontres, et qui «est derrière le premier avertissement» dont a écopé le club.

«Il apparaît clairement qu’une machination se dresse contre la JSK avec comme but très clair de casser la dynamique du club, en quête d’une participation en Ligue des champions africaine», accuse l’équipe phare de la Kabylie, se demandant «à qui profite une décision rendue publique à 22h passées par la commission de discipline qui s’est réunie à 15h ?»

Enfin, la direction kabyle qui affirme qu’elle «usera de toutes les voies légales pour préserver ses intérêts» dénonce ce qu’elle qualifie de d’«agissements occultes voulant nuire à la bonne marche du club, et portant atteinte à l’éthique et à l’image du football national».

Continue Reading
Advertisement
Comments