Connect with us

Politique

Journée chargée pour les avocats: Plusieurs procès de détenus programmés ce lundi

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La journée de ce lundi 03 août s’annonce chargée pour le collectif de défense des détenus d’opinion. En première instance ou en appel, plusieurs procès sont programmés pour aujourd’hui à travers tout le territoire national.

À Alger se tiendra, ce lundi 03 août, le procès du journaliste Khaled Drareni et ses co-accusés, Samir Belarbi et Slimane Hamitouche, au tribunal de Sidi M’hamed.

Arrêtés le 07 mars dernier, les trois prévenus sont poursuivis pour “incitation à un rassemblement non armé » et « atteinte à l’unité nationale ».

Le 10 mars, Slimane Hamitouche et Samir Belarbi ont été placés sous mandat de dépôt tandis que Khaled Drareni a été relâché sous contrôle judiciaire.

Contre toute attente, le 29 mars, le tribunal de Sidi M’hamed a décidé d’annuler la procédure du contrôle judiciaire et a ordonné le placement du journaliste sous mandat de dépôt.

Khaled Drareni est actuellement incarcéré à la prison de Koléa alors que ses co-accusés ont bénéficié d’une liberté provisoire le 02 juillet dernier.  

À Tipaza, le procès en appel du détenu Zahir Keddam, est programmé pour ce lundi 03 août. L’activiste a été condamné le 23 juin dernier à une année de prison ferme avec mandat de dépôt par le tribunal de Cheraga.

Selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD), Zahir Keddam est poursuivi pour “incitation à attroupement non armé” et “publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale”.

À Adrar, le procès en appel des deux détenus Yasser Kadiri et Ahmed Sidi Moussa a été programmé pour ce lundi 03 août soit une journée avant leur sortie programmée de prison.

Poursuivis pour “atteinte à la personne du président”, “atteinte à l’unité nationale” et “diffusion de publications pouvant porter atteinte à l’intérêt national“, les deux détenus ont été condamnés, le 22 juillet dernier, à six mois de prison dont trois mois ferme et trois avec sursis assortis d’une amende de 50.000 DA.

 Le procureur près le tribunal de Timimoun a requis dix ans de prison ferme et 500.000 DA d’amende à l’encontre des deux activistes.

Yasser Kadiri et Ahmed Sidi Moussa ont été placés sous mandat de dépôt le 05 mai par le tribunal de Timimoun.

À Chlef, le procès en appel du détenu Brahim Rekkad est aussi programmé pour ce 3 août à la cour de Chlef.

Brahim Rekkad a été condamné à un an de prison ferme et une amende de 100 000 DA, lors de son procès qui s’est tenu le 15 Juin dernier.
Selon le comité national pour la libération des détenus, Brahim Rekkad est accusé d'”outrage à corps constitué”, “atteinte à la personne du président de la République” et “publications Facebook pouvant porter atteinte à l’intérêt national”.

D’autres procès sont programmés dans d’autres wilayas notamment à Boumerdes où se déroulera le procès en appel de Soufiane Bouchou. Il est poursuivi pour “atteinte à la personnes du président” et “incitation à attroupement non armée”.



Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR