Issad Rebrab n’a pas été refoulé à l’aéroport d’Alger

Le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, s’exprime sur le blocage de ses projets et dénonce une « main invisible ». S’exprimant sur le plateau de la chaîne française d’information, France 24, l’homme le plus riche d’Algérie estime aussi que c’est la même « main invisible » qui gère le pays.

Crédit photo : DR | Le PDG du groupe Cevital monsieur Issad Rebrab

La rumeur qui circulait depuis l’arrestation de l’homme d’affaire, Ali Haddad, faisant état de l’interdiction pour Issad Rebrab de quitter le territoire nationale, est finalement infondée.

 

Plusieurs pages Facebook, ont annoncé, ce dimanche 31 mars, que l’homme d’affaire, Issad Rebrab, P-DG du groupe Cevital aurait été refoulé à l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger.

L’homme d’affaire, a démenti l’information en affirmant, sur son compte tweeter, qu’il se rendra en Allemagne où il a programmé des rendez-vous d’affaires.


 

Adsence Milieu article