Issad Rebrab: Cevital investira prochainement à Tizi Ouzou

Le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, s’exprime sur le blocage de ses projets et dénonce une « main invisible ». S’exprimant sur le plateau de la chaîne française d’information, France 24, l’homme le plus riche d’Algérie estime aussi que c’est la même « main invisible » qui gère le pays.

Crédit photo : DR | Le PDG du groupe Cevital monsieur Issad Rebrab

Grand Angle (300x600)

Le patron de Cevital, Issad Rebrab a annoncé aujourd’hui sur son compte Twitter, qu’il se rendra les prochains jours dans la région de Tizi-Ouzou pour « visiter des sites susceptibles d’accueillir de nouveaux projets d’investissements du groupe Cevital ».

 

 

Sans donner plus de détails, et malgré le blocage des projets du groupe Cevital, Issad Rebrab veut continuer dans la lancée et élargir le champs d’activité de son groupe.

Dans le cadre de notre politique de création de richesses et d’emplois en #Algérie, je me rendrai dans les prochains jours dans la région de Tizi-Ouzou pour visiter des sites susceptibles d’accueillir de nouveaux projets d’investissements du @GroupeCevital

 


Pour rappel, le groupe, souffre depuis presque deux ans de blocages de la part des autorités. « Une main invisible » empêche le déploiement des investissement du groupe.

Il est utile aussi de rappeler, que la région de Tizi Ouzou est l’une des régions les plus marginalisées en terme de part des investissements. À titre d’exemple, le lancement de la Zone industrielle « Souamaa », traine depuis des années, alors que des dizaines de sociétés veulent implanter leurs usine dans cette zone.

Le manque d’investissement dans la wilaya, pousse les jeunes de la région à déserter les montagnes pour rejoindre d’autres wilayas contrairement à ce que disent les autorités sur le maintien des habitants dans les zones rurales. Le groupe Cevital a dèja tenté d’investir auparavant dans cette région, l’administration s’est opposée.

Adsence Milieu article