Connect with us

Monde

Iran : Qassem Soleimani, commandant de la force Al Qods, tué par un tir de drone américaine en Irak

Le chef des forces spéciales des gardiens de la révolution, Qassem Soleimani, a trouvé la mort lors d’un bombardement de drones ciblant un convoi de la Mobilisation populaire, coalition de milices chiites accusée par les Etats Unis d’avoir mené des attaques contre son Ambassade à Baghdad.

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Qassem Soleimani, chef des gardiens de révolution iranien tué

L’attaque est survenue dans la nuit du 2 au 3 janvier à proximité de l’aéroport international de Baghdad. Le numéro deux des milices chiites, le mouvement populaire (Al Hached Echaabi), Abou Mahdi Al-Mohandes a été également tué par les frappes qui ont pris pour cible leur convoi. La coalition paramilitaire a accusé les Etats-Unis d’être responsables de ce bombardement. Le mouvement populaire a fait état du décès de cinq de ses membres lors de cette attaque.

L’opération fait suite à l’attaque de l’ambassade américaine à Baghdad par des manifestants pro-iraniens, alors que le territoire irakien est devenu un champ de bataille entre les Etats-Unis et l’Iran.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a décrété un deuil national de trois jours en mémoire du général assassiné. Il a déclaré qu’une terrible vengeance attendait les « criminels » ayant commis cet acte.  

Depuis le mois d’octobre, des tirs de roquettes ont pris pour cible les soldats américains, l’une de ses attaques ayant causé la mort d’un sous-traitant américain. En guise de représailles, les américains ont bombardé, dimanche passé, une des bases des milices chiites située sur la frontière syrienne, faisant 25 morts.

Ce matin, la télévision El Hadath a communiqué la liste des personnes tuées par ce raid, il s’agit de Qassem Soleimani, Abou mahdi Al-Mohandes, Samer Abdellah, le beau fils du Général Soleimani, Mohamed Rédha Al Djaberi, directeur du protocole du mouvement populaire, Hassan Abdel Hadi, Mohamed Al chaïbani et Haïder Ali tous membre du mouvement populaire.

Cette attaque a suscité une vague d’indignation et d’inquiétudes. Des appels à la retenue ont été lancés pour éviter toute escalade qui conduirait à la dégénération de la situation, qui pourrait déboucher sur une autre guerre à grande échelle dans la région. 

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR