Intrusion des forces de sécurité: La faculté de droit nie tout lien avec l’incident

Crédit photo : DR | Un des véhicules qui se sont introduits à l'intérieur de l'université

Au lendemain de l’intervention clandestine des forces de sécurité survenue à la faculté de droit à Said Hamdine, l’administration de ladite faculté sort de son silence et nie tout lien avec l’incident qui a suscité un tollé sur les réseaux sociaux.

 

Ce jeudi matin,  l’Administration de la Faculté de Droit décline toute responsabilité quant à l’incident survenu dans l’après midi de ce mercredi 17 avril, affirmant n’avoir nullement contacté ou autorisé l’entrée de forces de sécurité à l’intérieur de l’enceinte universitaire. L’Administration annonce, dans un communiqué rendu public, avoir informé la tutelle pour engager les mesures légales adéquates.

Pour rappel, des agents d’un service de sécurité en tenue civil-ne relevant pas la Brigade de recherche et d’Intervention (BRI) selon la DGSN-, se sont introduits dans l’enceinte universitaire Ces derniers ont confisqué plusieurs documents en possession des personnes présentes à la réunion, notamment la liste des présents à la rencontre.