Connect with us

Economie

Internet : la libération de nouvelles fréquences permettra une amélioration “rapide” du débit

Avatar

Published

on

Les opérateurs de téléphonie mobile en Algérie sont tous unanimes à affirmer que la décision du ministère de la Poste et des Télécommunications relative à la libération de nouvelles fréquences internet qui seront mises à leur disposition, est “un pas positif” qui permettra “une amélioration palpable du débit Internet dans les semaines à venir”.

Dans des déclarations à l’APS, les trois opérateurs (Mobilis, Djezzy, Ooredoo) ont estimé que l’ouverture par le premier responsable du secteur, Brahim Bouemza, du débat sur leurs différentes préoccupations, dénotait l’engagement du ministère de tutelle à assurer un haut débit et à améliorer la qualité des prestations au profit des citoyens.

Le PDG de Mobilis, Billal Mekid a indiqué que la libération de nouvelles fréquences au profit des opérateurs de téléphonie mobile permettrait à ces derniers d’améliorer le niveau de leurs prestations en un temps record”, ajoutant que les décisions annoncées hier par le ministre “nous permettront d’augmenter sensiblement la qualité des prestations offertes à nos clients et celle de leurs communications”.

L’octroi de nouvelles fréquences “bandes RPN” par l’Agence nationale des fréquences, dans le cadre d’un cahier des charges bien défini, “permettra d’accorder un débit plus grand et plus large”, à mettre à la disposition des clients.

De son côté, le PDG de Djezzy, Matthieu Galvani s’est félicité de la réunion tenue hier avec le ministre de la Poste et des télécommunication, et qui a permis “d’aborder avec les opérateurs de téléphonie mobiles les voies et les moyens susceptibles de régler le problème du débit internet en Algérie dans le cadre des recommandations de Monsieur le Président de la République émises lors du dernier Conseil des ministres”.

Il a salué “cette initiative de Monsieur le ministre des télécoms dont la volonté clairement affichée est de parvenir à créer une synergie susceptible d’aborder les problèmes du secteur dans un esprit de sérénité et de transparence pour pouvoir offrir aux consommateurs algériens ne haute qualité de service et une connectivité sans faille”.

“Nous avons eu une excellente réunion, pragmatique et positive et qui est de très bon augure pour le futur. C’est une démonstration parfaite d’une nouvelle démarche de partenariat pour améliorer la qualité de service aux citoyens”, a-t-il ajouté.

«Nous sommes ravi par la décision ministérielle d’allocation de fréquences supplémentaires pour les opérateurs. Nous sommes aussi venus avec des propositions concrètes de solutions orientées pour le citoyens afin d’améliorer l’accès de tous au service, la qualité de service et l’innovation”, a poursuivi le PDG de Djezzy.

Pour sa part, le chargé d’affaires de l’opérateur “Ooredoo”, Mohamed Tewfik Dhouakh a qualifié cette décision de “pas très positif”, qui permettra à son entreprise de présenter ses meilleurs offres, ajoutant que “la volonté d’améliorer les prestation est en, elle-même, louable”.

L’annonce par le ministre d’allouer de nouvelles fréquences permettra à “Ooredoo” d'”intervenir rapidement pour améliorer sensiblement le débit internet”, saluant par la même “l’ouverture d’un dialogue entre le Gouvernement et les opérateurs de téléphonie mobile”, ce qui traduit une grande volonté d’améliorer les prestations offertes aux citoyens”.

“Le plus important est qu’un dialogue existe avec les autorités et le ministère de la Poste et des Télécommunications, ce qui nous facilitera le débat sur les détails techniques, dont l’amélioration permettra d’améliorer la qualité du débit internet et les communications téléphoniques”, a-t-il ajouté précisant que toutes les parties qui coordonneront dans ce domaine seront concernées par l’application directe de ces décisions.

“L’allocation de nouvelles fréquences permettra d’améliorer la qualité des prestations en quelques semaines, un travail profond et durable à mener en coordination avec tous les opérateurs”.

A rappeler que le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumezar avait présidé, hier mardi, une rencontre avec les responsables des trois opérateurs de téléphonie mobile pour “unifier les efforts et œuvrer à améliorer les services et le débit internet au profit des citoyens, assurer un haut et très haut débit, dans le respect du principe d’équité dans le traitement avec les différents opérateurs public et privés.

L’accent avait été mis sur l’importance d'”unifier les efforts et d’œuvrer à améliorer les services et le débit internet au profit des citoyens, en application des instructions données par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune”.

Le ministre avait annoncé “la libération d’une bande du spectre de fréquences en coordination avec les différentes parties concernées, laquelle constitue une ressource rare et précieuse, en vue de la mettre à la disposition des opérateurs et leur permettre d’améliorer les prestations à travers une coordination étroite avec l’Autorité de régulation de la Poste et des Télécommunications”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR