Suivez-nous

Société

Institut pasteur: détection de nouveaux cas du variant britannique et nigérian

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

D’autres cas des deux variants britannique et nigérian ont été détectés par l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), a révélé ce dernier à travers un communiqué diffusé aujourd’hui sur sa page Facebook.

“Il a été procédé à la confirmation de neuf (09) nouveaux cas de variant britannique (B.1.1.7) et de vingt-huit (28) nouveaux cas de variant nigérian (B.1.525)”, a indiqué ce mercredi l’IPA.

En ce qui concerne les nouveaux cas du variant britannique, l’Institut Pasteur précise que quatre (04) cas ont été détectés à la wilaya d’Alger, un (01) cas à la wilaya de Blida, un (01) cas à Médéa, et trois (03) cas à Ouargla.

S’agissant du variant nigérian, le bilan de l’Institut Pasteur détaille que quatre (04) cas ont été enregistrés à la wilaya d’Alger, trois (03) cas à la wilaya de Blida, six (06) cas à Djelfa, trois (03) cas à In Salah et un (01) cas à la wilaya de Ouargla. La wilaya d’El Oued a elle enregistré le nombre le plus élevé avec 11 cas.

Ainsi, le nombre total de cas confirmés de variants, à ce jour, est de trente (30) cas pour le britannique et cinquante-six (56) cas pour le nigérian, précise le bilan de l’Institut Pasteur.

Pour rappel, le variant nigérian est apparu le 25 février dernier à Alger tandis que la présence du variant nigérian a été signalée le 11 mars par l’Institut Pasteur d’Algérie.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR