Connect with us

Société

Indemnisation des éleveurs : plus de 3.200 têtes de bétail remises à Tizi-Ouzou

Published

on

3.216 têtes de bétail ont été remises aux éleveurs victimes des feux de forêts survenus en d’août dernier à Tizi-Ouzou, d’après un bilan provisoire communiqué hier par la direction locale des services agricoles (DSA), repris par l’agence officielle APS.

Selon le même bilan, les têtes de bétail ont été attribuées à “un total de 473 éleveurs” de la wilaya de Tizi-Ouzou et qui se trouvent dans les différentes zones touchées par les incendies telles que Larbaa n’Ath Irathen, Aïn El Hammam, Aït Agouacha, Azazga et Bouzeguene.

“Sur le nombre de têtes de bétail distribuées, 2.038 sont des ovins qui ont été remis à 330 bénéficiaires, 289 bovins remis à 124 éleveurs et 89 caprins remis à 19 éleveurs sinistrés”, indique la même source précisant que l’opération d’indemnisation des éleveurs touchés par les incendies “se poursuit toujours”. Selon le bilan de la DSA, entre le 27 août dernier et le 4 septembre courant la wilaya de Tizi-Ouzou a reçu un total de 597 têtes bovines et 3.013 ovins, en plus des 500 têtes de caprins réceptionnées vendredi dernier par la wilaya et qui ont été distribuées dès le lendemain.

Il est à noter que le conseiller du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Miloud Tria, avait précisé le 02 septembre, lors du lancement de l’opération d’indemnisation des éleveurs sinistrés, que le departement a décidé, “comme première étape, d’entamer l’indemnisation des éleveurs, en attendant d’indemniser les agriculteurs qui ont perdu leurs vergers arboricoles, soulignant que le lancement de la campagne de plantation répond à des exigences climatiques”.

Quant à la filière apicole, le responsable avait indiqué que l’indemnisation des éleveurs qui ont perdu leurs ruchers durant les incendies commencera “au printemps prochain, afin de pouvoir relancer la filière”.

Pour rappel, les gigantesques incendies qu’a vécus la wilaya de Tizi-Ouzou en août dernier ont causé la mort de dizaines de citoyens, entre civils et militaires, ainsi que la perte de 643 bovins, 3.407 ovins, 2.578 caprins, 142.122 poulets de chair, 24.600 poules pondeuses, 7.854 lapins et 31.347 ruches pleines, selon le dernier bilan émis par les autorités.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR