Connect with us

Politique

Il ignore la volonté populaire: Gaid Salah affirme que “les élections auront bien lieu le 12 décembre”

Le mouvement de contestation populaire qui ne cesse d’exprimer, depuis plusieurs mois, le rejet de l’élection présidentielle qu’ils considère comme “une mascarade” et une opération commanditée par un pouvoir illégitime aux fins d’une ultime régénération, ne semble pas refréner la démarche du chef de corps d’armée. En visite ce mercredi à la première région militaire, Ahmed Gaid Salah a affirmé que “les élections présidentielle auront bien lieu à la date prévue, c’est à dire le 12 décembre.

Kenza Ait Bachir

Published

on

Le chef de corps d'armée, vice ministre de a défense nationale, Ahmed Gaid Salah
© DR | Le chef de corps d'armée, vice ministre de a défense nationale, Ahmed Gaid Salah

“l’Armée Nationale Populaire, ainsi que de tous les honnêtes et valeureux enfants du peuple algérien, afin d’atteindre l’ultime objectif que constitue la tenue des présidentielles dans les délais impartis, à savoir le jeudi 12 décembre 2019. Certes, les présidentielles se dérouleront à la date fixée, car cette noble démarche nationale émane de la volonté populaire, et quand je dis volonté populaire j’entends par là toutes les franges du peuple algérien, à l’exception de la bande et de ceux qui orbitent autour d’elle”, a affirmé Gaid Salah.

Ainsi, la confirmation de la date de l’élection présidentielle par le haut gradé de l’armée vient, de ce fait, lever toute ambiguïté quant à une possibilité de la non-tenue de l’échéance électorale, compte tenue de la situation politique, marquée par le rejet d’une large frange de la société de cette élection présidentielle.

“L’ANP accompagnera le peuple algérien jusqu’à la tenue des élections”, souligne le vice -ministre de la Défense nationale qui fait un clin d’œil à la jeunesse en estimant qu’elle “atteint un degré très élevé de prise de conscience et est résolue à se diriger vers la tenue de la présidentielle”.

Evoquant une nouvelle fois ceux qu’ils qualifie de la “bande”, Gaid Salah souligne qu’avec ses relais “cette Issaba est habituée au chantage politique”, relevant aussi le fait que “des voix discordantes utilisent certaines tribunes médiatiques tendancieuses qu’il accuse “de vouloir semer le doute et d’entraver cette noble démarche”.

“Ils ne réussiront jamais dans leurs tentatives désespérées pour le faire (peuple) dévier de son parcours historique, quoiqu’ils disent et quoiqu’ils tentent d’imposer leurs idées désuètes, car ce peuple a pris conscience qu’il est sur la bonne voie et notre consciente jeunesse a su démasquer ces manœuvres et n’est plus dupe de ce genre de ruses et ne cèdera jamais les acquis considérables réalisés en si peu de temps”, ajoute-il

Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    bensaidi

    30 octobre 2019 at 15:08

    Mon grand père aussi a commencer à délirer dès 78 ans.
    Il pouvait dire n’importe quoi et croire tout ce qu’on lui disait.
    Il ne faut pas compter sur les autres hauts responsables pour sauver la mise, ils sont tous dans la même logique, et dans la même panade.
    Le salut viendra de la base constituée de jeunes qui attendent d’être promus, une fois que les vieux seront morts; ces jeunes sont encore propres et n’ont pas eu accès au miel, et n’ont rien à craindre du changement annoncé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Le Hirak déclenche son second souffle à Paris, malgré le risque sanitaire

Farid BOUHATTA

Published

on

© DR | marche de la diaspora algérienne établie en france à l'occasion de la fête d'indépendance

Les Algériens de France ont battu le pavé aujourd’hui, dimanche 5 juillet, à Paris, à l’occasion du 58 ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. 

Le Hirak est de retour à Paris et l’ambiance est bon enfant, en cette journée symbolique pour les Algériens de l’hexagone. 

En effet, ils étaient plusieurs milliers à marcher dans la capitale parisienne pour “demander la libération de tous les détenus d’opinion, et le départ imminent de tous les symboles du régime actuel et la ré-appropriation de l’indépendance confisquée” et ce, malgré la conjoncture sanitaire actuelle.

Il était également question, pour la diaspora, de rendre hommage aux martyrs algériens qui se sont battus contre le colonialisme français, pour que “l’Algérie d’aujourd’hui vive en paix et dans un pays des institutions”.

Les organisateurs précisent, par ailleurs, que l’objectif de la marche est de rappeler la détermination et l’engagement de la diaspora en faveur de la révolution du sourire au côté de leurs compatriotes en Algérie. C’était également une occasion d’affirmer son soutien inconditionnel aux détenus politiques et d’opinion ainsi qu’aux journalistes emprisonnés.

“Le Hirak doit continuer”

Les Algériens souhaitent, en cette occasion mémorable et symbolique, garder le cap de la mobilisation pacifique. Le mouvement doit, selon eux, continuer bien que la situation sanitaire pousse le peuple à suspendre les manifestations dans la rue en Algérie

Continue Reading

Politique

Fête de l’indépendance : Le Roi du Maroc adresse un message de félicitation au président algérien Abdelmadjid Tebboune

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | le Roi du Maroc, Mohammed VI, adresse un message de félicitation au président Tebboune

Le Roi du Maroc, Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président algérien, Abdelmadjid Tebboune à l’occasion de la fête de l’indépendance de son pays, indique l’agence de presse marocaine (MAP).

Dans ce message, le Roi exprime Ses chaleureuses félicitations et Ses sincères vœux au peuple algérien frère de davantage de progrès et de prospérité.

Le Souverain saisit également cette occasion pour “réaffirmer la solidité des liens de fraternité liant les peuples algérien et marocain qui tire sa force de la solidarité fraternelle ayant marqué leur lutte héroïque pour la liberté et l’indépendance, ainsi que de leur ferme conviction de l’unité du destin maghrébin commun”.

Continue Reading

Politique

Fête de l’indépendance : L’ambassadeur américain présente ses voeux au peuple algérien

Achour Nait Tahar

Published

on

L’ambassadeur des Etats Unis à Alger, John P.Desrocher, a présenté ses au peuple à l’occasion du 58e anniversaire de son indépendance.

Dans un message vidéo publié sur Tweeter, l’ambassadeur américains rend hommage aux héros de la guerre de libération d’Algérie faisant référence à la date 5 juillet qui «nous fait penser, chaque année, aux héros de la guerre qui se sont battus au nom de la liberté du peuple algérien» dira-t-il, ajoutant que «c’est grâce à leurs sacrifices que l’Algérie jouit de son indépendance et qu’est devenue un symbole de liberté pour d’autres pays qui luttent pour la même cause».

Desrocher a, par ailleurs, fait un rappel que comme l’Algérie, «les Etat Unis d’Amérique ont également combattu pour l’obtention de indépendance», estimant que les deux pays ont mené «le même combat pour une seule est unique cause».

Il a également rappeler le discours de l’ancien président Américain John F. Kennedy en 1962 et qui croyait «en la cause algérienne et la soutenait».

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR