Connect with us

Politique

Il ignore la volonté populaire: Gaid Salah affirme que “les élections auront bien lieu le 12 décembre”

Le mouvement de contestation populaire qui ne cesse d’exprimer, depuis plusieurs mois, le rejet de l’élection présidentielle qu’ils considère comme “une mascarade” et une opération commanditée par un pouvoir illégitime aux fins d’une ultime régénération, ne semble pas refréner la démarche du chef de corps d’armée. En visite ce mercredi à la première région militaire, Ahmed Gaid Salah a affirmé que “les élections présidentielle auront bien lieu à la date prévue, c’est à dire le 12 décembre.

Kenza Ait Bachir

Published

on

Le chef de corps d'armée, vice ministre de a défense nationale, Ahmed Gaid Salah
© DR | Le chef de corps d'armée, vice ministre de a défense nationale, Ahmed Gaid Salah

“l’Armée Nationale Populaire, ainsi que de tous les honnêtes et valeureux enfants du peuple algérien, afin d’atteindre l’ultime objectif que constitue la tenue des présidentielles dans les délais impartis, à savoir le jeudi 12 décembre 2019. Certes, les présidentielles se dérouleront à la date fixée, car cette noble démarche nationale émane de la volonté populaire, et quand je dis volonté populaire j’entends par là toutes les franges du peuple algérien, à l’exception de la bande et de ceux qui orbitent autour d’elle”, a affirmé Gaid Salah.

Ainsi, la confirmation de la date de l’élection présidentielle par le haut gradé de l’armée vient, de ce fait, lever toute ambiguïté quant à une possibilité de la non-tenue de l’échéance électorale, compte tenue de la situation politique, marquée par le rejet d’une large frange de la société de cette élection présidentielle.

“L’ANP accompagnera le peuple algérien jusqu’à la tenue des élections”, souligne le vice -ministre de la Défense nationale qui fait un clin d’œil à la jeunesse en estimant qu’elle “atteint un degré très élevé de prise de conscience et est résolue à se diriger vers la tenue de la présidentielle”.

Evoquant une nouvelle fois ceux qu’ils qualifie de la “bande”, Gaid Salah souligne qu’avec ses relais “cette Issaba est habituée au chantage politique”, relevant aussi le fait que “des voix discordantes utilisent certaines tribunes médiatiques tendancieuses qu’il accuse “de vouloir semer le doute et d’entraver cette noble démarche”.

“Ils ne réussiront jamais dans leurs tentatives désespérées pour le faire (peuple) dévier de son parcours historique, quoiqu’ils disent et quoiqu’ils tentent d’imposer leurs idées désuètes, car ce peuple a pris conscience qu’il est sur la bonne voie et notre consciente jeunesse a su démasquer ces manœuvres et n’est plus dupe de ce genre de ruses et ne cèdera jamais les acquis considérables réalisés en si peu de temps”, ajoute-il

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR