Connect with us

Politique

Il ignore la volonté populaire: Gaid Salah affirme que “les élections auront bien lieu le 12 décembre”

Le mouvement de contestation populaire qui ne cesse d’exprimer, depuis plusieurs mois, le rejet de l’élection présidentielle qu’ils considère comme “une mascarade” et une opération commanditée par un pouvoir illégitime aux fins d’une ultime régénération, ne semble pas refréner la démarche du chef de corps d’armée. En visite ce mercredi à la première région militaire, Ahmed Gaid Salah a affirmé que “les élections présidentielle auront bien lieu à la date prévue, c’est à dire le 12 décembre.

Kenza Ait Bachir

Published

on

Le chef de corps d'armée, vice ministre de a défense nationale, Ahmed Gaid Salah
© DR | Le chef de corps d'armée, vice ministre de a défense nationale, Ahmed Gaid Salah

“l’Armée Nationale Populaire, ainsi que de tous les honnêtes et valeureux enfants du peuple algérien, afin d’atteindre l’ultime objectif que constitue la tenue des présidentielles dans les délais impartis, à savoir le jeudi 12 décembre 2019. Certes, les présidentielles se dérouleront à la date fixée, car cette noble démarche nationale émane de la volonté populaire, et quand je dis volonté populaire j’entends par là toutes les franges du peuple algérien, à l’exception de la bande et de ceux qui orbitent autour d’elle”, a affirmé Gaid Salah.

Ainsi, la confirmation de la date de l’élection présidentielle par le haut gradé de l’armée vient, de ce fait, lever toute ambiguïté quant à une possibilité de la non-tenue de l’échéance électorale, compte tenue de la situation politique, marquée par le rejet d’une large frange de la société de cette élection présidentielle.

“L’ANP accompagnera le peuple algérien jusqu’à la tenue des élections”, souligne le vice -ministre de la Défense nationale qui fait un clin d’œil à la jeunesse en estimant qu’elle “atteint un degré très élevé de prise de conscience et est résolue à se diriger vers la tenue de la présidentielle”.

Evoquant une nouvelle fois ceux qu’ils qualifie de la “bande”, Gaid Salah souligne qu’avec ses relais “cette Issaba est habituée au chantage politique”, relevant aussi le fait que “des voix discordantes utilisent certaines tribunes médiatiques tendancieuses qu’il accuse “de vouloir semer le doute et d’entraver cette noble démarche”.

“Ils ne réussiront jamais dans leurs tentatives désespérées pour le faire (peuple) dévier de son parcours historique, quoiqu’ils disent et quoiqu’ils tentent d’imposer leurs idées désuètes, car ce peuple a pris conscience qu’il est sur la bonne voie et notre consciente jeunesse a su démasquer ces manœuvres et n’est plus dupe de ce genre de ruses et ne cèdera jamais les acquis considérables réalisés en si peu de temps”, ajoute-il

Politique

Alger: Tous les étudiants arrêtés ce matin relâchés

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Marche des étudiants à Alger

Les étudiants arrêtés ce matin à Alger viennent d’être relâchés après plusieurs heures de détention, a annoncé le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

Selon la même source, quatre étudiantes ont été relâchées ce soir. L’étudiant Abdennour Ait Saïd dit “Abdou”, quant à lui, a été emmené à l’hôpital pour lui faire un certificat médical avant d’être remis en liberté.

Pour rappel, les cinq étudiants ont été interpellés ce matin, alors qu’ils étaient en train de déjeuner dans un restaurant à la rue Tanger au centre d’Alger.

Continue Reading

Politique

Décès du moudjahid Ahmed Bensadoune

Feriel Bouaziz

Published

on

Le moudjahid Ahmed Bensadoune, ancien chef de zone dans la wilaya V historique lors de la Guerre de libération nationale, est décédé mardi matin à Oran à l’âge de 87 ans, rapporte l’APS en citant des proches du défunt.

Après le recouvrement de l’indépendance nationale, le défunt Ahmed Bensadoune, né à Mostaganem, s’est consacré au travail dans le secteur économique et a créé une entreprise dans le domaine industriel.

Feu Ahmed Bensadoune à également présidé, pendant 10 ans, la chambre de commerce de de l’industrie de l’Oranie (CCIO) où il occupa deux mandats successifs comme président de cette chambre durant les années 1980.

Par ailleurs, il a rejoint l’APN jusqu’à 1965 en occupant des responsabilités auprès des Chefs de la Deuxième région militaire (Oran) et la Troisième région (Béchar). Il a quitté ensuite l’ANP pour s’occuper des affaires familiales notamment la tannerie en devenant l’un des plus importants exportateurs du cuir.

Le moudjahid, décédé des suites d’une longue maladie, sera inhumé cet après-midi au cimetière d’Aïn El-Beida d’Oran après la prière de l’Asr.

Continue Reading

Campus

Cinq étudiants arrêtés à Alger

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Cinq étudiants, figures du mouvement populaire estudiantin, ont été arrêtés ce mardi 20 octobre à Alger et transférés au commissariat du cavaignac, selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD). 

L’alerte de l’arrestation a d’abord été donnée par leurs camarades et activistes du mouvement de protestation populaire (Hirak) avant d’être confirmée par des avocats et le CNLD. D’après eux, il s’agit d’un garçon et quatre filles. “ 

Selon plusieurs sources concordantes, les cinq étudiants arrêtés ce matin à la rue Tanger à Alger sont maintenus au commissariat du cavaignac où ils subissent des interrogatoires. 

Les raisons de leur arrestation demeurent pour l’instant inconnues. D’après le comité national pour la libération des détenus, les étudiants ont été arrêtés alors qu’ils étaient entrain de manger à la rue Tanger. 

Faut-il noter qu’à deux semaines seulement du référendum sur l’amendement constitutionnel, la répression contre les activistes du mouvement populaire s’amplifie. Plusieurs arrestations ont été enregistrées dont à Adrar où l’activiste Yasser Kadiri a été arrêté lundi.


Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR