Connect with us

Accueil

Il était poursuivis pour ses écrits: Relaxe pour le journaliste Hamid Goumrassa

Published

on

Le journaliste du quotidien arabophone El-Khabar, Hamid Goumrassa, a été relaxé, ce mercredi 16 mars, par le tribunal de Bir Mourad Rais, a-t-on appris auprès de l’un de ses collègues au journal.

Le juge a prononcé la relaxe concernant l’accusation de « diffusion de fausses nouvelles pouvant porter atteinte à l’intérêt national » pour laquelle le journaliste était poursuivis.

Lors de son procès le 2 mars, le procureur de la République près le Tribunal de Bir Mourad Rais, a requis 6 mois de prison ferme et une amende de 20.000 DA.

L’affaire du journaliste d’El-Khabar, remonte à 2019 lors des marches populaires du Hirak, et à trait à deux articles qu’il a signés concernant «la gestion sécuritaire du Hirak» par les autorités.

Hamid Ghoumrassa a été entendu par la Gendarmerie de Bab Jdid en octobre de la même année. A la fin de l’instruction, la justice a conclu à «un non lieu», avant que le représentant du ministère public ne fasse appel de cette décision.

L’article 54 de la Constitution révisée en novembre 2020 qui garanti la liberté de la presse, dispose que « le délit de presse ne peut être sanctionné par une peine privative de liberté ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR