Connect with us

Accueil

Il avait passé 11 mois en détention: le journaliste Khaled Drareni condamné à 6 mois de prison avec sursis

Published

on

Le journaliste Khaled Drareni

Le journaliste Khaled Drareni a été condamné, ce jeudi 3 mars, par la Cour d’Alger, à six mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 50.000 DA.

Lors de son procès en appel, le 17 février dernier, avec une nouvelle composante de jurys, le procureur de la République près la même juridiction, a requis l’aggravation de la peine.

Arrêté en mars 2020 alors qu’il couvrait à Alger, une marche du Hirak, Khaled Drareni, placé en détention, a été condamné en août de la même année à 3 ans de prison ferme, pour «incitation à attroupement non armé» et «atteinte à l’unité nationale». Une sentence qui sera réduite à deux ans de prison ferme, par la Cour d’Alger, lors du procès en appel en septembre 2020.

Le journaliste a, par la suite, été libéré en février 2021, suite à une grâce présidentielle décidée par Abdelmadjid Tebboune, soit après 11 mois passés en prison.

Avec une « requalification des faits », aujourd’hui, selon l’avocate Me Zoubida Assoul, la Cour d’Alger revoie donc le verdict à 6 mois de prison avec sursis, tout en maintenant l’amende de 50.000 DA.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR