Connect with us

Monde

Il a fait la promotion de la chloroquine, Didier Raoult accusé de “charlatanisme”

Meriem Nait Lounis

Published

on

Le professeur Didier Raoult, le promoteur de l’hydroxychloroquine pour traiter la COVID-19, est accusé par l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône, en France, de “violation de la confraternité, information erronée du public, exposition à un risque injustifié et de charlatanisme“, a rapporté l’Agence-France presse (AFP) jeudi.

La procédure fait suite à de nombreux signalements et d’une plainte adressée depuis le début de la crise du coronavirus à l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône. L’Ordre des médecins a été saisi en juillet par la Société de pathologie infectieuse de langue française qui l’accuse “d’avoir fait la promotion d’un traitement dont l’efficacité n’a pas été prouvée”, a ajouté la même source.

Sa défense et sa promotion de l’hydroxychloroquine pour lutter contre la Covid-19 lui a value des polémiques dans le monde scientifique. Plusieurs médecins ont estimé que son discours « s’oppose aux données et résultats scientifiques ». Ils ajoutent qu’il est allé « jusqu’à prôner et prescrire des thérapeutiques et associations médicamenteuses non éprouvées, au minimum inefficaces, au pire dangereuses », selon le journal Le Monde.

Par ailleurs, son avocat, Me Fabrice Di Vizio, a affirmé à l’AFP que « tout ça n’est pas du droit, mais de la communication ». Il estime notamment que la relaxe du professeur serait « une évidence ».

Selon l’agence de presse, l’avocat de Didier Raoult a précisé que son client devrait “comparaître devant la chambre disciplinaire régionale de l’ordre dans quelques mois“. Cette chambre, est présidée par un magistrat administratif qui peut “décider de sanctions allant d’un simple avertissement à une radiation”.

Il est à noter que l’hydroxychloroquine a été autorisée en Algérie en mars dernier comme traitement aux personnes atteintes de Coronavirus.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR