Hydrocarbures : Sonatrach explore du pétrole dans le Nord

Hydrocarbures : Sonatrach explore du pétrole dans le Nord

Crédit photo: DR | Siège Sonatrch à Alger

Pavé (300x250)

Grand Angle (300x600)

Banner Expand (300x250 à 600x250)

Banner Expand (300x600 à 600x600)

La chute des prix du pétrole, sur les marchés mondiaux, donne des sueurs froides aux responsables du pays. A défaut de miser sur les énergies renouvelables, les responsables de la Sonatrach comptent pomper toutes les ressources souterraines possibles; à commencer par relancer la prospection dans certaines régions du pays.

Alors que les réserves en hydrocarbures commencent à s’amenuiser dans le sud du pays, Sonatrach compte investir plusieurs milliards de dollars pour faire de la prospection dans le Nord du pays. Certaines sources de la compagnie des hydrocarbures indiquent que leur entreprise compte investir près de 56 milliards de dollars d’ici 2022 pour effectuer de la prospection dans 14 wilayas du Nord et de Hauts-Plateaux. Y compris des prospection off-shore. Parmi les wilayas concernées, on cite Bouira, qui compte l’un des premiers champs pétroliers exploités par les Français en 1949. Il y a également Naama, Constantine, Tébessa, Khenchela, Laghouatet Médéa. Au large de Skikda, les responsables de la compagnie nationale comptent effectuer des explorations off-shore.

Toutes ces initiatives visent notamment à augmenter les capacités du pays à produire des hydrocarbures. Cela remplacera également l’exploitation du gaz de schiste qui suscite des oppositions chez les écologistes et les populations du sud, notamment celles qui habitent dans les zones concernées.

Il reste à savoir où est-ce que Sonatrach va trouver ces fonds pour investir dans des explorations, et dont les résultats sont incertains.

Mégabannière (728x90)