Suivez-nous

Accueil

Hocine Khaldoun: « Ould Abbas est fini »

« Ould Abbas est fini ». C’est ce que soutient, affirmatif, Hocine Khaldoun, membre du comité central(CC) du Front de Libération National(FLN).  Face à la cacophonie qui règne au sein de l’ex-parti unique concernant l’avenir de l’ex-secrétaire général du parti, notre interlocuteur semble sûr de lui.

Avatar

Publié

le

« Ould Abbas est fini et il n’est plus secrétaire général du parti depuis mercredi dernier », lance-t-il, en marge des primaires du parti pour la désignation du candidat aux prochaines sénatoriales. « Il n’y a aucun doute à cela », ajoute-t-il.

Interrogé pour avoir son avis concernant le communiqué rendu public, samedi dernier, par Ould Abbas pour nier sa démission de son poste de SG, Hocine Khaldoun estime que « ça n’a aucun sens », avant de préciser que « ce communiqué est la preuve que Ould Abbas n’est pas fidèle au président de la République et président du parti».

«En tant que militants du FLN, nous avions déjà rendu public un communiqué dans lequel nous avions remercié le président du parti[le président de la république, NDLR] qui a répondu favorablement à la revendication des militants et dirigeants du parti » explique-t-il, en se référant au jour où l’agence presse service(APS) avait annoncé la démission de Ould Abbas.

Hocine Khaldoun, rappelons-le, a eu un clash avec Djamel Ould Abbas, lorsqu’il était chargé de communication du parti. Ses déclarations corroborent avec celles de nombreux autres responsables au sein du parti. Selon eux « Ould Abbas a officiellement démissionné et il ne reviendra plus au parti en tant que SG», disent-ils.

Toutefois, personne ne trouve d’explication plausible au communiqué d’Ould Abbas. « On est tous dans le flou par rapport à ce geste, parce qu’officiellement, il est parti de la tête du FLN. Il a eu un malaise quand il a été prié de déposer sa démission de son poste », disent-ils.

Mais certains assimilent le communiqué d’Ould Abbas « à une forme de résistance », à l’image de la résistance dont a fait preuve Saïd Bouhedja, ancien président de l’Assemblée populaire nationale(APN).

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR