Société

Hirak : Aziz Bekakria condamné à 18 mois de prison ferme par le tribunal de Tebessa

Published

on

© DR justice

L’activiste et militant des droits de l’homme Aziz Bekakria a été condamné, dimanche 1 mars 2020, à 18 mois de prison ferme par le tribunal de Tebessa, indique le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Le mis en cause a été arrêté jeudi 27 février, placé en garde à vue au commissariat puis présenté au tribunal de Tebessa, selon le CNLD.


Aziz Bekakria est poursuivi pour incitation à attroupement non armé pour ses publications sur Facebook. Le procureur a requis 3 ans de prison ferme, précise la même source.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile