Connect with us

Accueil

‘’Harraga’’: Une trentaine d’algériens dont des femmes et des bébés, interceptés par les gardes-côtes espagnoles

Published

on

Au moins une trentaine de migrants irréguliers ‘’Harragas’’ algériens dont des femmes et des bébés, sont arrivés sur les côtes maritimes espagnoles, durant les dernières 24 heures, indique un membre du Centre international pour l’identification de migrants disparus (CIPMD).

Durant la journée de lundi 25 avril, le service maritime de la garde civile d’Almeria, a intercepté une embarcation à bord de laquelle se trouvaient 10 migrants algériens. Dans une deuxième opération de sauvetage, les mêmes services ont récupéré une embarcation de 18 algériens, «dont 3 femmes et 3 bébés», affirme Francisco Jose Clemente Martin du CIPMD. Sur les trois femmes, «l’une a été transférée dans une ambulance à l’hôpital, pour de fortes douleurs à la jambe», ajoute-il.

Toujours durant la même journée, les gardes cotes civiles de San José ont déplacé 6 hommes algériens au port d’Almeria, alors que deux autres ont été interceptés à bord d’une embarcation de migrants irréguliers syriens de 13 personnes.  D’un des deux, «celui qui organise les opérations de migration irrégulière», est actuellement détenu par la police nationale espagnole, selon la même source.

La présence de femmes et de bébés dans les embarcations de fortune pour attiendre l’autre rive de la méditerranée, s’est accrue depuis quelques mois. Au péril de leurs vies, les jeunes algériens, parfois par famille entière, continuent de faire la traversée de la mer pour fuir le pays, à la recherche de meilleurs horizons.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR