Suivez-nous

Sport

Hand/CAN-2020 : La Tunisie et l’Egypte en éternels favoris, l’Algérie pour bousculer la hiérarchie

Avatar

Publié

le

© DR | Handball, CAN 2020
© DR | Handball, CAN 2020

La Tunisie et l’Egypte seront, comme à l’accoutumée, les favoris en puissance pour le sacre continental, à l’occasion de la 24e Coupe d’Afrique des nations de handball (CAN-2020), prévue à Tunis, Hammamet et Nabeul du 16 au 26 janvier et qui se jouera pour la première fois en présence de 16 nations, dont l’Algérie qui tentera de bousculer la hiérarchie.

Depuis le début de l’épreuve en 1974, la Tunisie, l’Egypte et l’Algérie ont remporté l’ensemble des titres, soit 17 trophées pour les Maghrébins et 6 pour les “Pharaons”.

Sous la houlette du technicien espagnol Roberto Garcia Parrondo, sacré meilleur entraîneur de l’année 2019, les Egyptiens, sextuples champions d’Afrique, tenteront de reconquérir la couronne continentale, perdue en 2018 au profit des Tunisiens qui ont animé les neuf dernières finales, avec à la clé cinq victoires.

Les Egyptiens, dont le dernier trophée avait été remporté à domicile en 2016, seront sans aucun doute l’un des favoris du tournoi, en compagnie de la Tunisie qui aspire à préserver sa couronne décrochée au Gabon en 2018.

Lors de la CAN-2018, l’Egypte s’était fait surprendre en finale par la Tunisie (26-24) qui avait remporté à l’époque le 10e trophée de son histoire. Les “Pharaons” viseront un 7e trophée pour rejoindre l’Algérie dans le palmarès de la compétition.

Le Sept national dans la peau d’un outsider

La Tunisie, considérée comme un “monstre” de la petite balle continentale avec 10 titres, abordera ce rendez-vous avec l’intention de glaner une nouvelle consécration sur ses terres et devant son public bouillant de la salle Radès, à Tunis.

Dirigée sur le banc par l’entraîneur espagnol Toni Gerona, la Tunisie, 12 au classement du Championnat du monde-2019 disputé en Allemagne et au Danemark, partira avec les faveurs des pronostics dans le groupe C, constitué aussi des équipes du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et du Cap-Vert, dont il s’agira de la première participation.

A domicile, le pays hôte sera hyper motivé pour décrocher l’unique accessit aux Jeux Olympiques JO-2020 de Tokyo.

Le Sept national, absent des Mondiaux-2017 et 2019, se trouve en pleine phase de reconstruction mais aura à coeur de réhabiliter l’image du handball algérien, ternie par une triste 6e place lors de la CAN-2018, dans ce qui avait été la plus mauvaise participation continentale dans l’histoire du pays et une “mise à l’écart” du podium lors des deux dernières éditions du tournoi.

Les autres sélections, notamment le Maroc et celles d’Afrique sub-saharienne, tenteront (tant bien que mal, il est vrai), de créer la surprise pour arriver le plus loin possible, à l’image de l’Angola, 3e en 2016 et 2018, le Gabon ou encore la RD Congo.

La Tunisie organisera la CAN pour la 5e fois de son histoire après la première édition en 1974, 1981, 1994 et 2006.

La sélection tunisienne a réussi à occuper l’une des trois marches du podium durant l’ensemble des 23 éditions (10 fois championne, 7 fois vice-championne et 6 fois 3e), l’Algérie suivant de près avec 7 titres, 7 fois vice-championne et 4 fois 3e. L’Egypte complète le tiercé gagnant mais fait moins bien que ses éternelles rivales avec 6 titres, 8 fois vice-championne et 6 fois 3e.

Le champion d’Afrique 2020 se qualifiera directement aux JO-2020 de Tokyo et les six premiers prendront part au Championnat du monde 2021 en Egypte qui se jouera pour la première fois en présence de 32 nations.

Sport

JSK : Les membres du CSA veulent destituer Cherif Mellal

Achour Nait Tahar

Publié

le

La ligue de football professionnel LFP vient d'annoncer le "report" du match USM Alger - JS Kabylie prévu demain 06 novembre au stade Omar Hammadi à Bologhine. Selon la LFP, cette décision "a été prise dans l’intérêt général" .

Le président de la jeunesse sportive de Kabylie, Cherif Mellal, est dans le collimateur des membres du CSA et de certains actionnaires qui ont décidé de provoquer une assemblée générale pour le 08 février, pour la destitution de ce dernier, rapporte le média spécialisé Compétition.

Les membres du CSA et les actionnaire,s à leur tête Malik Azlef l’ancien vice président du club, reprochent à Cherif Mellal de mener l’équipe à la dérive et d’avoir “sali l’image de la JSK, après la diffusion sur les réseaux sociaux d’un enregistrement audio dans lequel il a usé d’un langage ordurier“.

En réalité, ce qui les a poussés à convoquer cette AGE ce sont les promesses non tenues par le président Mellal. Ces derniers rappellent qu’à son intronisation à la tête du club, il avait promis d’injecter au moins 50 milliards de centimes dans les caisses du club et de recruter les meilleurs joueurs au niveau national pour que la JSK renoue avec les titres, mais près de deux ans après son installation à la tête du Conseil d’administration, ils affirment qu’il n’a pas apporté la somme promise.

Malik Azlef sort de sa réserve et charge violemment Cherif Mellal, l’accusant de nuire au club et aux supporters. L’ancien vice président du club estime que la salut de la JSK passe par le départ de l’actuel président. «Mellal n’a ni les moyens financiers ni les capacités pour gérer la JSK. J’ai toujours dit que si je constate que la JSK est en danger, j’interviendrai afin de prendre les mesures qui s’imposent. Aujourd’hui, la JSK n’est pas entre de bonnes mains et il faut qu’on réagisse. On l’a laissé travailler pendant 2 ans, mais on ne peut pas rester indifférents lorsque l’on constate qu’il mène la JSK à la dérive. L’équipe a fait un bon parcours la saison dernière, mais cette saison, c’est une catastrophe», déclare-t-il à ce propos.

Continuant son réquisitoire, Azlef affirme que si Mellal avait opté pour la stabilité à l’intersaison, l’équipe serait plus forte que la saison dernière. «C’est lui qui a détruit l’équipe à l’intersaison. Est-ce normal de limoger un entraîneur qui était classé deuxième et de laisser partir ses meilleurs joueurs et d’avoir de grandes ambitions ? Non. S’il avait opté pour la stabilité, la JSK ne serait pas dans cette situation. Le comble est qu’il a transféré Chetti à l’Espérance de Tunis, l’adversaire de la JSK en Champions League africaine. En plus, il n’a pas renforcé le groupe avec de grands joueurs.»

Les membres du conseil sont résolus d’en finir avec cette situation, en mettant un terme à la présidence de Cherif Mellal et en installant un directoire et un conseil de surveillance jusqu’à ce qu’un repreneur se présente, explique Azlef.

Lire la suite

Sport

Tragédie en NBA : Kobe Bryant, légende des Lakers, est mort à 41 ans

Avatar

Publié

le

© DR | La légende de la NBA, Kobi Brayant est mort à 41 ans
© DR | La légende de la NBA, Kobi Brayant est mort à 41 ans

La NBA et le monde du sport sont sous le choc: un des plus grands champions de l’histoire du basket Kobe Bryant, légende des Los Angeles Lakers, est mort dimanche à 41 dans un accident d’hélicoptère.

Bryant, quintuple champion NBA, son club de toujours, est décédé dimanche matin dans le crash de son hélicoptère survenu à Calabasas dans le sud de la Californie, selon le site américain d’actualités sur les célébrités TMZ.

Selon TMZ, le basketteur, père de quatre enfants, était à bord de son hélicoptère privé avec quatre autres personnes, lorsque celui-ci est brusquement tombé, avant de s’enflammer. Aucune personne n’a survécu au crash. La cause de l’accident n’est pas encore connue.

Le crash de l’hélicoptère a été confirmé par le Los Angeles Times, sans faire mention de l’identité des victimes.

Mais alors que ni les Lakers ni la Ligue nord-américaine de basket ne confirmaient cette information, une terrible chape de plomb s’est abattu sur la NBA.

Quelques minutes après l’annonce de la mort de Bryant, NBA TV a bouleversé ses programmes pour déjà évoquer sa mémoire et, contrairement au match Denver-Houston qui se jouera bien, le maintien de sept autres rencontres du jour est devenu très hypothétique, en attendant la redoutée confirmation.

“Seize équipes sont en lice aujourd’hui, tous leurs joueurs ont grandi en rêvant de devenir un jour comme lui, ou comme Michael Jordan avant lui. On parle de cette génération de joueurs marqués par cette icône qui semble être partie trop tôt. C’est difficile”, a estimé l’ancien entraîneur Stan Van Gundy sur la chaîne officielle de l’instance.

Sur le plateau, son ancien coéquipier Brian Shaw qui avait remporté avec lui le triplé (2001, 2002, 2003) peinait à retenir ses larmes.

Sur les réseaux sociaux, le tsunami d’émotion n’a fait que commencer.

“Non s’il vous plaît! Ca ne peut pas être vrai !!”, a tweetté Luka Doncic des Dallas Mavericks.

Collectionneur de records

“(Son épouse) Janet et moi n’avons pas les mots pour décrire le choc et la tristesse que nous ressentons après la mort accidentelle de Kobe Bryant. Prières pour sa famille et lui”, a écrit le plus grand hockeyeur de tous les temps Wayne Gretzky.

Celui qu’on surnommait “Black Mamba” était l’un des sept joueurs à avoir inscrit plus de 30.000 points en carrière et une des idoles de LeBron James, qui l’a dépassé samedi à la 3e place du classement des meilleurs marqueurs de la NBA, lors de la défaite des Lakers à Philadelphie.

“Kobe était immortel offensivement du fait de son aptitude (à beaucoup marquer). Et me voilà ici à Philadelphie, portant le (même) maillot des Lakers. L’univers provoque parfois de ces choses… Ce n’est pas censé avoir un sens, mais voilà, cela arrive tout simplement”, avait déclaré samedi soir LBJ, ému, après la rencontre jouée dans la ville de Pennsylvannie où Bryant a vu le jour le 23 août 1978.

Retraité des parquets depuis 2016 après vingt saisons a tutoyer les cimes du basket mondial comme peu l’ont fait avant lui, Bryant est le seul à avoir ses deux maillots, au numéros 8 et 24, accrochés au plafond du Staples Center, en compagnie des autres légendes de la franchise, tels Magic Johnson, Kareem Abdul Jabbar ou encore Shaquille O’Neal.

Le décès de celui qui a également glané deux médailles d’or olympiques en 2008 et 2012 avec Team USA, intervient 25 jours après la mort de David Stern, l’ancien “commissionner” de la NBA qui l’avait fait prospérer et devenir une marque mondiale. Et qui avait compris que le basket américain deviendrait populaire comme jamais, grâce à des génies comme Kobe.

Lire la suite

Sport

Hand/CAN 2020 : L’Égypte bat la Tunisie et s’adjuge le titre de champion d’Afrique

Achour Nait Tahar

Publié

le

La sélection égyptienne de handball remporte la coupe d’Afrique des nations en s’imposant face à la Tunisie sur le score 27-23 (mi-temps : 15-11), en finale du tournoi disputée ce dimanche 26 janvier à Rades, Tunis.

Avec ce sacre africain, l’Egypte se qualifie directement aux jeux olympiques de Tokyo 2020 au japon. Les Pharaons comptent désormais sept titres africains, à égalité avec l’Algérie. Le dernier sacre remporté par l’Egypte remonte à 2016, lors de l’édition qui s’était déroulée sur ses terres.

En terminant deuxième à l’issue de la compétition, la Tunisie prendra part au tournoi qualificatif aux JO, prévu le mois d’Avril et qui se jouera dans trois pays à savoir l’Allemagne, la Norvège et le Danemark.

De son coté le Sept national a pris la troisième place en s’imposant, aujourd’hui, face à l’Angola sur le score de 32-27. Cette victoire permet aux coéquipiers de Messaoud Berkous, de participer également au tournoi qualificatif aux JO en compagnie de la Tunisie.

Pour rappel, les verts ont perdu, vendredi dernier, la demie finale face à la sélection égyptienne sur le score de 30-27. Mais malgré cette défaite, l’Algérie a assuré son billet pour le mondial 2021 qui se déroulera en Egypte. L’Algérie retrouve ainsi le podium après avoir été absente depuis l’édition 2014 qui s’est déroulée en Algérie.

Les six premières équipes africaines participeront également au mondial 2021. L’Egypte est la sixième équipe à se qualifier aux JO de Tokyo après l’Espagne (championne d’Europe), le Danemark (champion du monde), l’Argentine (championne d’Amérique), le Bahreïn (champion d’Asie) et le Japon (Pays organisateur).

Lire la suite

Tendances