Connect with us

Politique

Hamel et Berrachdi condamnés à 4 ans de prison ferme

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | l'ancien DGSN Abdelghani Hamel

L’ancien DGSN, Abdelghani Hamel et l’ancien chef de Sûreté de la wilaya d’Alger, Noureddine Berrachdi, ont été condamnés, ce vendredi, par le tribunal de Blida à quatre (4) ans de prison ferme et 100.000 DA d’amende chacun.

Lors du procès qui s’est ouvert jeudi au tribunal de Blida, après cinq reports consécutifs, le Procureur général a requis douze ans de prison ferme contre Abdelghani Hamel et dix ans contre Noureddine Berrachdi.

Dans cette affaire, les deux prévenus sont poursuivis pour “abus de fonction pour l’obtention d’indus privilèges à caractère professionnel en vue de la préservation du poste de Directeur générale de la Sûreté nationale (DGSN) ou d’un poste supérieur en vertu de l’article 33 de la loi relative à la prévention et la lutte contre la corruption”.

Par ailleurs, selon l’APS, le juge a rejeté la requête de constitution de partie civile de l’officier Anzar Saïd, ancien chef de Sûreté urbaine à Kouba pour avoir été victime en 2012 de chantage et de pressions de la part de M. Berrachdi, alors chef adjoint de la Sûreté d’Alger.

Condamné, à l’époque, à six années de prison ferme puis à trois années après appel à la Cour de Blida, l’officier Anzar avait sollicité du Tribunal un dédommagement de dix (10) milliards de centimes pour le préjudice causé, précise la même source.

Pour rappel, l’ancien DGSN a déjà été condamné, par le tribunal de Boumerdes, à douze ans de prison ferme pour détournement de foncier agricole et trafic d’influence.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR