Connect with us

Politique

Haizer (Bouira) : Marche et grève contre l’élection présidentielle

Une importante marche a été organisée, aujourd’hui 04 décembre, dans la commune de Haizer, au nord-est de Bouira, pour exprimer le rejet de l’élection présidentielle. Initiée par la société civile, la population de cette commune a répondu favorablement à cette action en baissant les rideaux de leurs magasins en guise de solidarité avec les détenus d’opinion qui croupissent depuis quelques mois en prison.

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | marche et grève générale à Haizer (Bouira).

Une banderole portant les photos des détenus d’opinion, à l’instar de l’ancien commandant de wilaya 4 historique Lakhdar Bouregaâ, Samira Messouci, Karim Tabou et Foudil Boumala, a été portée par les manifestants. Tout au long de la marche, la foule a entonné des slogans anti-élection et revendiquant un état civil et non militaire.

Par ailleurs, la commune de Haizer a observé une grève générale qui a été massivement suivie par les commerçants et les transporteurs qui ont immobilisé leur fourgons. La grève a été également suivie par les administrations publiques (Mairie et Daïra). Les fonctionnaires travaillant dans les différents services de ces structures étatiques ont tenu à se joindre à cette action pour exprimer leur solidarité avec la population qui se bat pour un avenir meilleur.

Des témoins sur place précisent que la marche s’est déroulée dans le calme et qu’aucun incident n’a été signalé.

 

Politique

Tebboune opère un vaste mouvement dans le corps de la Justice

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a procédé jeudi à un vaste mouvement dans le corps de la Justice, annonce un communiqué de la Présidence de la République.

Selon le document, repris par le site-web de la Radio Algérienne, le changement concerne les présidents près les Cours de Justice et les procureurs généraux.

En effet, le mouvement dans le corps des présidents de cours de justice, a porté sur la nomination de 17 présidents, le transfert de 18 autres et des fins de fonctions pour 17 présidents de cours de justice.

Pour les procureurs généraux, le changement a porté sur la nomination de 18 procureurs généraux, le transfert de 17 d’entre eux, et des fins de fonctions pour 19 autres.

Il a été également mis fin aux fonctions de Mohamed Taleb en sa qualité de commissaire d’état près le tribunal administratif de Ghardaia, appelé à occuper une autre fonction, selon le même document.

“Plusieurs normes ont été prises en ligne de compte dans ce mouvement en vue de donner un nouveau souffle à l’action judiciaire, améliorer le service public de Justice, et la reconsidération des fonctions qualitatives dans le corps de la justice”, souligne le communiqué.


Continue Reading

Monde

Explosions de Beyrouth: L’ANP met à la disposition des Forces armées libanaises un hôpital militaire de campagne

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

L’armée nationale populaire a mis à disposition des Forces armées libanaises un hôpital militaire de campagne et une équipe médicale pour contribuer aux efforts de secours et de soins nécessaires outre les aides dépêchées, mercredi, par Abdelmadjid Tebboune annonce un communiqué du ministère de la Défense nationale.

“Conformément aux instructions de Monsieur le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, il a été procédé à la mise à la disposition des Forces armées libanaises un hôpital militaire de campagne et une équipe médicale pour contribuer aux efforts de secours et de soins nécessaires, outre l’ensemble des aides dépêchées par Monsieur le président de la République en l’occurrence quatre (04) avions cargo des Forces aériennes, chargés de vivres, de produits médicaux et pharmaceutiques, de tentes et d’effets de couchage, ainsi que des staffs de médecins et de chirurgiens et des équipes de Protection civile, tandis qu’un navire algérien acheminera des cargaisons de matériaux de construction pour contribuer à la reconstruction du port de Beyrouth et des zones secouées par l’explosion”, annonce le communiqué du MDN

En outre, le communiqué informe que le Général de corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a eu, jeudi, un entretien téléphonique avec le Général d’Armée Joseph Aoun.

“Suite à la catastrophe ayant secoué le Liban frère, après l’explosion du port de Beyrouth causant de considérables pertes humaines et dégâts matériels, et dans le cadre de la solidarité avec le peuple libanais, Monsieur le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP a tenu un entretien téléphonique, ce matin 06 août 2020, avec le Général d’Armée Joseph Aoun, Commandant de l’Armée libanaise, à qui il a présenté ses sincères condoléances et exprimé ses sentiments de solidarité et de compassion suite à cette tragédie, tout en le rassurant de l’entière disponibilité de l’ANP à assurer les aides et assistance nécessaires”, informe le communiqué.

Continue Reading

Politique

Les forces du PAD condamnent la “judiciarisation de la vie politique”, expriment leur soutien aux partis et aux avocats

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Les Forces du Pacte de l’Alternative Démocratique (PAD) ont condamné, mercredi, à l’issue d’une réunion tenue au siège du parti l’Union pour le changement et le progrès (UCP), la “judiciarisation de la vie politique”,exprimant leur soutien aux Partis politiques et aux avocats et dénonçant le maintien des détenus en prison.

“Le pouvoir renforce sa pression judiciaire sur tous les parti(e)s qui ont un point de vue différent du sien. Il judiciarise la vie politique comme en témoignent ,les nouvelles cabales judiciaires contre la secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, et son camarade Djelloul Djoudi et sur le président du RCD, Mohcine Belabbas . Les avocats plaidant pour les détenus du hirak sont soumis à des pressions pernicieuses sous forme d’harcèlements et de chantage .Le journaliste Khaled Drareni est poursuivi en justice pour avoir entre autre ,couvert les activités du PAD”, a condamné le PAD via un communiqué diffusé sur la page Facebook du RCD.

Et d’ajouter: “Les Forces du PAD qui condamnent la judiciarisation de la vie politique ,expriment leur soutien total aux Partis politiques et aux avocats et réitèrent leur exigence de respect de la démocratie et de son corolaire, le multipartisme”.

“Toujours dans le cadre des atteintes aux libertés démocratiques”, les Forces du PAD ont également dénoncé “le maintien en prison de dizaines de détenus politiques et d’opinion et la poursuite des condamnations de militants et activistes aux quatre coins du pays” appelant à la “libération de tous les détenus politiques et d’opinion et le respect des libertés fondamentales du citoyen(ne)”.

“Cette voie autoritaire s’illustre aussi par la volonté de caporaliser la vie politique et sociale par la mise en avant d’une société civile « encamisolée » dont le seul objectif est la neutralisation du politique dans le champ social et plus précisément de toutes les parti (e)s politiques opposées au pouvoir”, ont-elles condamné.

Sur le plan sanitaire, les forces du PAD “interpellées par les appels de détresse du personnel médical”, dénoncent “l’absence d’une réelle volonté du pouvoir à mobiliser toutes les forces et moyens dont dispose le pays pour combattre la COVID19”.

C’est pourquoi, les forces du PAD “exigent que soient réunis les moyens techniques, matériels et humains pour permettre aux hôpitaux publics en particulier et au secteur de santé en général d’assumer pleinement leur rôle en ce moment particulièrement dangereux pour la santé de la population”.

En outre, “les Forces du PAD expriment leur inquiétude face à l’effroyable régression socio-économique induite par l’arrêt quasi-général de l’économie du pays”.

Par ailleurs, le PAD estime que le pouvoir, “toujours lesté par ses intérêts”, “préfère instrumentaliser politiquement la grave crise sanitaire contre tout retour du hirak plutôt que de mettre en place une stratégie cohérente et les moyens nécessaires pour affronter la crise”.

Pour lui, “c’est avéré, le maintien du système aggrave chaque jour qui passe, les conditions de vie de la majorité de la population”.


Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR