Connect with us

International

Guerre en Ukraine: plusieurs banques russes exclues de la plateforme SWIFT

Published

on

© DR | plusieurs banques russes exclues de la plateforme SWIFT

Les sanctions économiques des pays occidentaux continuent de pleuvoir contre la Russie suite à son offensive militaire en Ukraine. Ainsi, tard dans la soirée d’hier, la décision a été prise d’exclure plusieurs banques russe de la plateforme bancaire Society for Wordwide Interbank Financial Telecommunication (SWIFT).

Les pays occidentaux ont décidé de franchir un nouveau seuil de sanctions économiques contre la Russie, afin de la contraindre de mettre un terme à son offensive en Ukraine. Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, l’Allemagne, la France ont convenu l’exclusion des certains établissement bancaires russe de la plateforme bancaire belge SWIFT.

Ces mesures ont été prises par les Etats-Unis, la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, le Canada, l’Italie et la Commission européenne. Sont concernées »toutes les banques russes déjà sanctionnées par la communauté internationale, ainsi si nécessaire que d’autres instituts ».

« Cette décision aurait de répercussions grave pour la Russie , mais aussi pour les compagnies européennes qui sont en Russie ou qui échangent avec elle« , selon des spécialistes. C’est très handicapant pour un système bancaire que de se retrouver à l’écart.

C’est quoi le Swift ?

Créée en 1979 et basée en Belgique, Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication est une entreprise dédiée aux transactions financières via une messagerie hypersécurisée. Il s’agit, en effet, d’un intermédiaire informationnel, permettant de faire la mise en relation entre deux banques. 

Selon des spécialistes, Plus de 11000 établissements bancaires utilisent les services de cette entreprise dans plus de 200 pays à travers le monde.

Conséquences

Rompu aux sanctions économiques occidentales, la Russie s’est préparée à cette éventualité. En effet, suite à la menace de coupure brandit contre elle en 2014, lors de l’annexion de la Crimée, la Russie a mis en place son propre système de transfert financier, le SFPS « Système de transfert de messages financiers », est opérationnel aujourd’hui. En outre, Moscou a signé des contrats en Chine, en Inde ou en Iran pour étendre son système, avec l’ambition de voir 30 % des transactions vers la Russie passer par le SPFS en 2023.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR