Connect with us

International

Guerre en Ukraine: la Russie lance une opération militaire d’envergure en Ukraine

Published

on

© DR| la Russie lance une opération militaire en Ukraine

La Russie a lancé dans la nuit du mercredi à jeudi une opération militaire en Ukraine. Des militaires ont été ciblé par des bombardements dans plusieurs villes ukrainienne. A Kiev la population fuit vers l’ouest. L’Ukraine rompt les relations diplomatiques avec la Russie. 40 soldats ukrainien auraient étaient tués lors de cette attaque.

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné le début d’une opération militaire d’envergure sur le sol ukrainien, tout en refusant le terme « d’occupation ». Selon les autorités ukrainienne les bombardements ont causé la mort de 40 soldats, ainsi qu’une dizaine de civils.

Les réactions diplomatiques ne se sont pas fait attendre. Le président américain, Joe Biden, estime que la « la Russie est seule responsable de la mort etde la destruction que cette attaque entrainera. Pour sa part, Josep Borell, chef de la diplomatie de l’Union Européenne, a promis « un isolement sans précédent » et et le train de sanctions le « plus sévère jamais mis en œuvre » contre la Russie. Seule la Chine s’est démarquée, en refusant de décrire l’attaque militaire russe comme une « invasion« .

Le président Français, Emmanuel Macron souhaite la tenue d’un sommet de l’Otan « au plus vite », en réaction à l’action militaire russe sur le territoire ukrainien. Plutot dans la matinée, le chef de l’Etat Français a « condamné fermement la décision de la Russie de faire la guerre à l’Ukraine » et assuré que la France se tenait « aux côtés des Ukrainiens« .

Le premier ministre britannique, Boris Johnson, a appelé jeudi à la tenue d’une réunion d’urgence « dès que possible » des chefs d’Etat ou de gouvernement de l’OTAN au sujet de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, qu’il a qualifiée de « catastrophe pour le continent » européen.

« C’est une catastrophe pour notre continent « , a-t-il tweeté, confirmant qu’il allait s’adresser aux Britanniques et ajoutant : « Je vais aussi m’entretenir avec les autres dirigeants du G7 et j’appelle à une réunion d’urgence de tous les dirigeants de l’OTAN dès que possible. »

Continue Reading
Advertisement
Comments