Connect with us

Politique

Grève de l’éducation: Le CNAPESTE serre la vis !

Published

on

Le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (CNAPESTE) menace de « ne pas communiquer les notes des examens et devoirs à l’administration » comme action accompagnatrice de leur mouvement de protestation, a-t-on appris auprès du porte-parole du conseil, Massoud Boudiba.

« Les élèves passeront leurs devoirs et et leurs examens normalement, mais nous ne communiquerons pas leurs notes à l’administration, donc il n y aura pas de bulletins à la fin du trimestre« , nous a expliqué Massoud Boudiba qui précise « cette action sera accompagnée de sit-in devant les directions régionales de l’éducation ».

D’après le porte parole, il s’agit d’une action qui s’inscrit dans le cadre de leur mouvement de protestation dénonçant les mauvaises conditions socioprofessionnelles, entre autre, « la terrible baisse du pouvoir d’achat et la gravité de la situation sociale actuelle des enseignants » .

Également dans le cadre de leur mouvement de protestation, il est à rappeler que le CNAPESTE avait annoncé en octobre dernier une grève hebdomadaire de deux jours à partir du 02 et 03 novembre.

Les enseignants revendiquent « l’amélioration du pouvoir d’achat, qui connaît une baisse dangereuse et sans précédent, ce qui nécessite l’augmentation du salaire de l’enseignant en fonction, de la promotion de son statut matériel et moral, et de lui permettre d’acquérir un confort économique et social », a fait savoir un communiqué du CNAPESTE.

Le Conseil exige également que les dossiers du logement des enseignants soient « prioritaires« , et ce, comme moyen « fondamental et nécessaire pour assurer leur stabilité » tout en adhérant aux demandes soulevées et liées aux dossiers de retraite, de services sociaux, de médecine du travail, et la mise à jour de la subvention compensatoire de la région géographique.

Par ailleurs, le Cnapeste a dénoncé dans son document « le recours aux tribunaux contre les syndicalistes qui appellent au respect et à la protection des libertés syndicales et à la levée des restrictions systématiques imposées à l’activité syndicale ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR