Connect with us

En continu

La Grande-Bretagne ajoute deux groupes égyptiens à sa liste des organisations terroristes

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Vendredi, l’ambassadeur de la Grande-Bretagne en Égypte, John Casson, a indiqué que son pays a ajouté deux groupes de combattants égyptiens à sa liste des organisations terroristes proscrites.
Dans le cadre de ses efforts continus pour lutter contre le terrorisme international, la Grande-Bretagne a proscrit les organisations terroristes Hasm et Liwa Al-Thawra, a dit M. Casson dans un communiqué.
Après avoir examiné des preuves d’attentats perpétrés par Hasm et Liwa Al-Thawra contre des membres du personnel de sécurité et des personnages publics égyptiens, le gouvernement britannique a conclu que ces groupes satisfont aux critères de la proscription, a-t-il ajouté.
“Nous avons dit que nous ne laisserons pas l’Égypte seule aux avant-postes de son combat contre le terrorisme et nous tiendrons nos engagements”, a-t-il dit. Cette décision renforcera les efforts conjoints qui sont déployés pour éliminer le terrorisme et les idéologies qui l’alimentent, a fait remarquer M. Casson. Les deux groupes, qui ont revendiqué des dizaines d’attentats perpétrés contre le régime, ont fait leur apparition à la fin de l’année 2016 et sont qualifiés d’organisations terroristes par la police égyptienne. Hasm est considéré comme le bras armé des Frères musulmans (hors-la-loi). L’Égypte lutte contre une vague de terrorisme qui a coûté la vie à des centaines de policiers et de soldats depuis que l’armée a destitué l’ancien président Mohammed Morsi, en 2013, en réponse aux manifestations de masse contre son année à la tête du pouvoir et ses Frères musulmans, qui figurent aujourd’hui sur la liste noire des autorités.
Les attentats terroristes ont d’abord été centrés sur le Sinaï du Nord avant de se propager sur l’ensemble du territoire égyptien et de cibler la minorité copte. La plupart sont revendiqués par un groupe établi dans le Sinaï et qui a prêté allégeance à l’État islamique.
Dans le cadre de la guerre antiterroriste menée par le pays, l’armée et la police égyptiennes ont également tué des centaines de terroristes et arrêté autant de suspects.
Xinhua

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR