Connect with us

Société

Feux de forêts à Gouraya : 45 habitations endommagées dont 20 complètement brulées

Meriem Nait Lounis

Published

on

La wali de Tipaza, Labiba Ouinaz, a annoncé hier le premier bilan des incendies de forêts qui s’étaient déclarés le week-end dernier à la commune de Gouraya, causant la mort de deux habitants et des dégâts “considérables” à 45 habitations dont 20 totalement brûlées, rapporte l’agence officielle APS.

Une vingtaine d’habitations totalement décimées et 25 autres brûlées à des degrés plus ou moins graves, soit un total de 45 familles sinistrées prise en charge actuellement au niveau de l’auberge de jeunes de Gouraya“, a indiqué Mme. Ouinaz à l’APS.

Mme. Ouinaz a affirmé que “tous les sinistrés des incendies seront indemnisés” comme promis par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, lors de sa visite samedi dernier.

Selon la responsable, les pertes en couvert végétal sont estimées à 500 ha, dont notamment le pin d’Alep, faisant remarquer qu’il s’agit “des plus lourdes pertes enregistrées à l’échelle nationale“, soit 10 incendies, dont cinq à Gouraya.

Dans ce cadre, la wali a déclaré qu’il s’agit de “dédommager les sinistrés, notamment par le relogement des familles ayant perdu leurs logements, et l’indemnisation des agriculteurs, pour les pertes agricoles, végétales et animales”.

Elle a par la suite souligné qu’il s’agit de “chiffres préliminaires des dégâts causés par des incendies dans l’attente de rendre public le bilan définitif“.

La même source précise que la wilaya a installé des commissions, dans le cadre de la cellule de crise, chargées actuellement de suivre les développements et évaluer les conséquences des feux qui s’étaient déclarés la nuit de la “catastrophe“.

Par ailleurs, un élan de solidarité au profit de la commune de Gouraya, a vu le jour suite aux incendies. Selon l’agence officielle “une caravane d’aides initiée par sept wilayas du centre du pays, comptant de la literie, des équipements électroménagers et des produits alimentaires, outre un staff de 50 psychologues“.

La wali de Tipasa, chargé par le gouvernement, a pris part de cet élan avec des aides financières remises aux familles des deux victimes, exprimant ainsi “la solidarité de l’Etat avec son peuple durant les épreuves difficiles“, a fait savoir l’APS.

Pour rappel, des incendies se sont déclenchés, le week-end dernier, à Gouraya “suite aux vents forts et chauds qui ont provoqué la propagation des flammes” aux cinq douars suivant :Imelhayene, Mehaba, Saadoune, Iachourene, Izeghrane et Oued Sebt.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR