Connect with us

Economie

Gel de l’importation des véhicules de moins de trois ans: les nouvelles précisions de Ferhat Ait Ali

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, a apporté de nouvelles précisions concernant le gel de l’importation des véhicules de moins de trois ans autorisée dans la loi de finances complémentaire pour 2020 (LFC-2020). Le ministre affirme que la décision n’a pas été annulée mais seulement suspendue.

Dans une précédente déclaration à la presse , Ferhat Ait Ali Braham, a indiqué que la décision de l’importation des véhicules de moins de trois ans a été gelée. “nous ne voulons pas importer de la ferraille”, a-t-il déclaré, ajoutant que la décision du gel a également été motivée par le fait que le gouvernement ne veut pas “encourager” le marché informel de la devise.

Ce dimanche, le ministre a apporté de nouvelles précisions. En effet, invité sur les ondes de la radio chaîne I, Ferhat Ait Ali Braham persiste dans sa précédente déclaration en accusant des “bandes organisées” .

Avant de faire savoir que le gel est temporaire, le premier responsable du secteur industrielle accuse ces bandes “qui sont pratiquement toutes concentrées en France”, de “vouloir ramasser toute la ferrailles de l’Europe et nous l’exporter”.

Il précise ensuite: “Nous n’avons pas aboli la loi car nous aspirons, dans un proche avenir, à trouver des solutions raisonnables pour tout le monde. Grâce à des réformes financières et économiques, en éliminant les devises à double prix et en éliminant le marché parallèle”.

Et d’ajouter: “nous pouvons penser à importer des voitures en devises et au prix officiel dans trois ou quatre ans après l’amélioration de la situation économique en Algérie”.

Autorisée dans la loi de finances complémentaire pour 2020, adoptée en juin dernier, après une interdiction de quinze ans, Ferhat Ait Ali Braham explique également la décision de geler l’importation des véhicules d’occasion par les nouvelles dispositions introduites dans la LFC-2020 à savoir: l’importation des véhicules neufs.

Le ministre a fait savoir, toujours sur les ondes de la radio nationale, que “le marché des voitures neuves sera ouvert à toutes les marques, et que le processus de commercialisation sera basé sur l’arrivée des dossiers et leur conformité au cahier des charges”, précisant que “le dépôt des dossiers sera bientôt ouvert”.

Economie

ONILEV : Des quantités importantes de pomme de terre bientôt sur le marché

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Des Quantités importantes de pomme de terre sur le marché

Des quantités importantes de pommes de terre seront écoulée sur le marché dans les prochains jour, et ce, après avoir vérifié la viabilité de ce légume stocké et destiné à la consommation, a indiqué l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) mardi dans un communiqué.

Le communiqué précise que “Suite aux sorties sur terrain des commissions d’inspection et de contrôle aux chambres froides et espaces de stockage de la pomme de terre destinée à la consommation et après vérification de la viabilité de ce légume, l’ONILEV procèdera, les tous prochains jours, à mettre sur le marché et à codifier des quantités importantes de ce produit”.

En outre des “quantités importantes de cette matière stockée par certains opérateurs mais non déclarée auprès des parties concernées, ce qui constitue une sorte de tentative de monopolisation visant à élever son prix sur le marché”, ajoute la même source.

L’ONILEV fait savoir que des opérations d’inspection et de perquisition seront effectuées, en collaboration avec les services concernés, au niveau des espaces de stockage partout sur le territoire national.

Par ailleurs, et après traitement minutieux des dossiers déposés auprès des services compétents, l’Office informe l’ensemble des agriculteurs producteurs de tomate industrielle qu’il procèdera, la semaine prochaine, à la première opération de versement d’allocations et frais pour les dossiers ayant réuni l’ensemble des conditions.

Continue Reading

Economie

Sonatrach: un manque à gagner de 10 mds USD à cause de la pandémie

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Sonatrach

La compagnie nationale des hydrocarbures a enregistré des pertes importantes, estimée à 10 milliards de dollars à la fin du mois de septembre 2020 par rapport à la même période en 2019 à cause de la pandémie de coronavirus, avec une baisse de 41% de son chiffre d’affaires à l’exportation, indique un bilan du ministère de l’Energie.

Selon l’APS, Ce montant a été dévoilé dans un bilan rendu public lundi par le ministère à l’occasion d’une réunion entre le ministre de l’Energie et les directeurs des wilayas de son secteur.

Le même bilan fait état des pertes de 18,7 mds de DA due à la baisse de la consommation en raison de la réduction de l’activité économique et l’augmentation des créances de la SADEG, durant la même période.

L’entreprise Naftal a été également touchée par la COVID-19 avec un manque à gagner estimé à 41 mds de DA durant la même période de comparaison.

De même, la filiale de Sonatrach spécialisée dans le transport aérien, Tassili Airlines, a enregistré un manque à gagner de 1,5 mds DA.

Les entreprises du secteur énergétique ont été confrontées au  ralentissement de l’activité économique mondiale et à la réduction des effectifs dans le cadre des mesures prises pour lutter contre la propagation du virus.

L’autre objectif fixé est celui de réduire, de 17%, le budget de fonctionnement des deux entreprises publiques, soit d’un montant total de 182 mds de DA, selon les chiffres avancés par le ministère.

Avec APS

Continue Reading

Economie

Contrôle drastique au niveau des espaces commerciaux

Feriel Bouaziz

Published

on

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a donné lundi des instructions fermes aux directeurs régionaux à l’effet de durcir la surveillance au niveau des espaces commerciaux afin d’assurer le respect des mesures préventives de l’épidémie de la Covid-19, a indiqué lundi un communiqué du ministère.

Ces directives ont été données lors d’une réunion d’évaluation en présence des directeurs de wilaya et régionaux du commerce, par visio-conférence présidée par le ministre au siège de son département ministériel, en compagnie du ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Aïssa Bekaï.

En effet, le ministre, M. Rezig a donné “des instructions fermes aux directeurs, quant à la nécessité de durcir le contrôle des espaces et activités de commerce, notamment en matière d’application stricte du protocole sanitaire et le respect par les commerçants des mesures préventives du Coronavirus”.

De plus, les instructions ont également porté sur “la prise de toutes les mesures à l’encontre des commerçants contrevenants, et ce sous l’autorité des walis de la République, conformément aux instructions de M. le Premier ministre“, lit-t-on dans le communiqué.

Par ailleurs, la réunion à été également l’occasion d’aborder certains dossiers relatifs au secteur du Commerce, notamment l’élaboration d’un fichier national des produits de fabrication locale, conclut le communiqué.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR