Connect with us

En continu

Gaid salah insiste sur une présidentielle “dans les plus brefs délais”

Avatar

Published

on

Le chef de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a réitéré, ce mardi 30 juillet, son soutien à la démarche du chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah qui a appelé à un dialogue national en vue d’organiser une élection présidentielle “dans les plus brefs délais”.

 

Insisté sur la nécessité de tenir le scrutin présidentiel “dans les plus brefs délais”, le vice ministre de la défense affirme qu‘”il n’y a plus de temps à perdre”.

“Les élections doivent constituer le point principal de ce dialogue qui doit se tenir loin de tous préalables qui s’apparentent à des injonctions”, a notamment déclaré le général de corps d’armée sur un ton irascible et critique à l’occasion d’une cérémonie organisée en l’honneur des meilleurs lauréats des Cadets de la nation au bac et au BEM.

Une réaction tout de même prévisible de la part de Gaid Salah, lui qui a, depuis le démission de l’ancien Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, appelé à une présidentielle comme étant, selon le premier militaire du pays, la seule issue à l’impasse politique dans laquelle se trouve le pays depuis plusieurs mois. Une décision qui ne fait pas l’unanimité en raison de la crise de confiance entre le peuple et les tenants du pouvoir.

“Dans ce contexte précisément, nous valorisons, au sein de l’Armée Nationale Populaire, les étapes franchies sur la voie du dialogue national, notamment après l’audience accordée par Monsieur le Chef de l’Etat à un groupe de personnalités nationales, qui se chargera de la conduite de ce dialogue, s’engageant à mettre à disposition les moyens nécessaires pour l’accompagner dans cette noble démarche et réunir les conditions idoines pour la tenue des présidentielles dans les plus brefs délais”, a-t-il souligné.

En effet, il n’est plus question de perdre davantage de temps, car les élections constituent le point essentiel autour duquel doit s’axer le dialogue ; un dialogue que nous saluons et espérons qu’il sera couronné de succès et de réussite, loin de la méthode imposant des préalables allant jusqu’aux diktats. De telles méthodes et thèses sont catégoriquement rejetées, car l’Algérie a besoin aujourd’hui de ceux qui se sacrifient pour elle et qui élèvent l’intérêt suprême de la patrie au-dessus de toute considération, de ceux qui font preuve d’intégrité, de sagesse, de sérénité et de clairvoyance, ceux qui haussent le niveau du débat et s’élèvent au dessus des questions secondaires et s’écartent de la surenchère, car il s’agit de l’avenir du peuple et du destin de la nation”, insiste le général Gaid salah.

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR