Connect with us

Politique

Gaid Salah hausse le ton et met en garde contre “une éventuelle entrave du processus électoral”

Le Général de corps d’armée, vice ministre de la défense, Ahmed Gaïd Salah, a prononcé, ce mardi 1 octobre, une nouvelle allocution à travers laquelle il met en garde, ce qu’il appelle “la bande et ses acolytes” contre une quelconque perturbation du processus électoral qui aura lieu le 12 décembre prochain soulignant que “celui qui tente d’entraver le processus électoral se lèse, car le peuple, selon le chef suprême de armées, a pris sa décision.

Kenza Ait Bachir

Published

on

 

Evoquant la prochaine élection, Gaid Salah, en a souligné le caractère “irréversible”, indiquant que celui qui veut se peser n’a qu’à se présenter devant le peuple et se porter candidat”.

S’attaquant, à nouveau, à la “la bande et ses acolytes” qui, selon lui, sont «étrangers au peuple algérien et des intrus”. Pour le l’EM, cette “bande qui n’a pas le droit de réfléchir, des parties occultes lui ordonnant son agenda», assène-t-il.

Gaid Salah a fait remarquer, dans la foulée, que “nos paroles ne sont pas infondées et nous disposons de données avérées”, le premier militaire du pays a lancé une avertissement contre les partie qui s’opposent à sa feuille de route prévenant que “nous prendrons des mesures adéquates au moment opportun et au nom de la loi”.usse 

Politique

Abdelmadjid Tebboune préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Réunion du Haut Conseil de sécurité sur le Coronavirus

Abdelmadjid Tebboune, présidera, ce lundi 03 août, une réunion du Haut conseil de sécurité, indique un communiqué de la Présidence rapporté par l’APS

“Le Président de la République, chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, présidera, lundi matin, une réunion du Haut conseil de sécurité”, indique un communiqué de la Présidence d la République.

Continue Reading

Politique

Tribunal de Oued Souf: le détenu Ayoub Azaoui libéré

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le détenu Ayoub Azaoui sera libéré ce lundi après avoir été relaxé de l’accusation de “publications Facebook pouvant porter atteinte à l’unité nationale” et condamné à 200 000 Da d’amende pour “atteinte à la personne du président de la République”, selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Arrêté le 12 mai et placé sous mandat de dépôt le lendemain, le procès d’Ayoub Azaoui s’est déroulé le 27 juillet.

Lors du procès qui s’est tenu au tribunal de Oued Souf., le parquet avait requis 10 ans de prison ferme à l’encontre de l’activiste.

A noter que l’activiste est poursuivi dans une seconde affaire qui remonte à son arrestation le 11 décembre dernier et dont le verdict est attendu pour le 10 août.

Dans cette affaire Ayoub Azaoui est poursuivi avec Hamza Sahraoui, Chouib Fathiza, Ahmed Hadad, Fawzi Nid, Ahmim Lemdjahed et Ali Bekicha pour “incitation à attroupement”, “atteinte à l’unité nationale” et “atteinte à l’intégrité du territoire national”.

Lors du procès qui s’est aussi déroulé le 27 juillet, le parquet a requis 5 ans de prison ferme et 100 000 Da d’amende.

Notons également que les prévenus ont bénéficié d’une liberté provisoire depuis le 2 Janvier dernier dans le cadre de la deuxième affaire.

Continue Reading

Politique

Cour de Tipasa: Le procès en appel de Zahir Keddam renvoyé au 24 août

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le procès en appel du détenu Zahir Keddam, devant s’ouvrir ce lundi 3 août à la Cour de Tipasa, a été renvoyé au 24 août, informe le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

L’activiste a été condamné le 23 juin dernier à une année de prison ferme avec mandat de dépôt par le tribunal de Cheraga.

Selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD), Zahir Keddam est poursuivi pour “incitation à attroupement non armé” et “publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale”.



Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR