Connect with us

Politique

Gaid Salah hausse le ton et met en garde contre “une éventuelle entrave du processus électoral”

Le Général de corps d’armée, vice ministre de la défense, Ahmed Gaïd Salah, a prononcé, ce mardi 1 octobre, une nouvelle allocution à travers laquelle il met en garde, ce qu’il appelle “la bande et ses acolytes” contre une quelconque perturbation du processus électoral qui aura lieu le 12 décembre prochain soulignant que “celui qui tente d’entraver le processus électoral se lèse, car le peuple, selon le chef suprême de armées, a pris sa décision.

Kenza Ait Bachir

Published

on

 

Evoquant la prochaine élection, Gaid Salah, en a souligné le caractère “irréversible”, indiquant que celui qui veut se peser n’a qu’à se présenter devant le peuple et se porter candidat”.

S’attaquant, à nouveau, à la “la bande et ses acolytes” qui, selon lui, sont «étrangers au peuple algérien et des intrus”. Pour le l’EM, cette “bande qui n’a pas le droit de réfléchir, des parties occultes lui ordonnant son agenda», assène-t-il.

Gaid Salah a fait remarquer, dans la foulée, que “nos paroles ne sont pas infondées et nous disposons de données avérées”, le premier militaire du pays a lancé une avertissement contre les partie qui s’opposent à sa feuille de route prévenant que “nous prendrons des mesures adéquates au moment opportun et au nom de la loi”.usse 

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR