Connect with us

Monde

Furieux contre le gouvernement, les libanais décident de reconstruire Beyrouth par eux-mêmes

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Dès les premières heures suivant la double explosion qui a eu lieu au port de Beyrouth, les Libanais, toujours en état de choc, ont commencé à s’organiser sur les différentes plateformes de communication pour faire face à l’après-catastrophe sans compter sur les réformes du gouvernement. 

Une double explosion a eu lieu, mardi 04 août, au port de la capitale libanaise, Beyrouth, faisant 137 décès, 5 000 blessés, 300.000 sans-abris et plusieurs disparus, selon le dernier bilan officiel. Ayant survenue suite à un incident dans un entrepôt contenant une cargaison de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium, le peuple libanais tient le gouvernement pour premier responsable de ce drame à cause de son “incompétence”.

C’est pourquoi, dès que les premiers pays ont annoncé des aides au Liban, les libanais ont appelé à ce que ces dons soient redirigés vers des associations et des ONG notamment la Croix Rouge.

“Surtout, ne donnez pas de l’argent à notre gouvernement corrompu” , a crié une citoyenne lors de la visite du Président français Emmanuel Macron, jeudi, à Beyrouth.

“Ne vous inquiétez pas”
, a-t-il rassuré.

“L’incompétence” n’est pas le seul motif de ce manque de confiance. En effet, faisant face à une crise économique inédite, le peuple libanais a déclenché, en 2019, un mouvement de protestation populaire réclamant le départ de tout le système suite à des actes répétitifs de corruption.

De ce fait, le peuple est persuadé que l’argent des dons n’échappera pas au pillage. Il décide donc de tout organiser par lui-même: de l’organisation des campagnes de nettoyage des décombres jusqu’aux collectes de vêtements, de nourritures, de matériel médical ou de construction, tout s’organise sur les réseaux sociaux. Des groupes whatsapp ou Messenger sont créés pour chaque type de dons. Des appels aux volontaires sont lancés à travers toutes les plateformes avec les contacts des coordinateurs.

En plus des appels lancés aux volontaires, d’autres font appel à des professionnels notamment des architectes pour restaurer les maisons touchées par l’explosion.

Sur le réseau social Instagram, plusieurs comptes ont été crées pour faire face aux retombées de la double explosion meurtrière dont un au profit des personnes disparues. Celui-ci compte déjà plus de 100.000 abonnés. Le principe est simple : les photos des personnes disparues sont publiées avec le numéro des proches à contacter en cas d’informations.  

Les libanais n’ont pas oublié d’apporter leur aide aux hôpitaux qui, déjà dépassés par l’afflux des contaminations par le coronavirus, ont dû faire face aux milliers de blessés par l’explosion.

Pour atténuer le double-stress qui pèse sur les blouses blanches et pour éviter le déplacement aux hôpitaux, plusieurs médecins vivant à l’étranger proposent des télé-consultations, notamment à travers le compte instagram “Doctors for Lebanon” (des médecins pour le Liban).

« Nous sommes des médecins libanais en formation, vivant à l’étranger, qui visent à soutenir, éduquer et répondre à des questions médicales pendant cette crise », est-il écrit sur la bio sur compte.

Des pages et comptes ont aussi été créés en faveur des animaux de compagnie perdus suite à l’explosion.

En bref, dans cette phase de reconstruction menée en coordination avec les associations et grâce aux cagnottes de dons en ligne, personne n’est exclu sauf le gouvernement.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR