Connect with us

Société

Fuites des sujets de BAC : 3 personnes dont une femme arrêtées à Tébessa

Achour Nait Tahar

Published

on

La Brigade de lutte contre la cybercriminalité relevant de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Tebessa, a pu localiser et arrêter les personnes responsables de la fuite des sujets du BAC 2020 sur Facebook, a indiqué lundi un communiqué de la sûreté de wilaya rapporté par le quotidien arabophone El Khabar.

Dans le cadre de la surveillance continue des réseaux sociaux, les services de la sûreté urbaine de la daira d’El Ouanza dans la même wilaya ont procédé à l’arrestation d’une femme âgée de 30 ans en compagnie de son frère, impliqués dans une affaire de fuite des sujets de BAC. La police a également pu neutraliser un autre individu âgé de 20 ans, pris lui aussi pour délit de diffusion des sujets de BAC. Les trois individus mis en cause ont publié les réponses des sujets via les réseaux sociaux.

Selon le communiqué, Cette affaire dont les faits remontent à la réception par le parquet général d’un courrier émanant de l’organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication faisant état de fuite des sujets de BAC.

La même source souligne, après surveillance des comptes électroniques, dont les propriétaires diffusent les sujets sur les réseaux sociaux. Sur la base de ces informations, des investigations ont été lancé à l’aide de différents moyens techniques pour parvenir à l’identification des titulaires des comptes dont les recherches ont abouti à l’arrestation des présumés suspects.

Après avoir achevé toutes les procédures judiciaires, le premier mis en cause a été présenté devant le juge près le tribunal de Tebessa, qui a prononcé une peine de 18 mois de prison ferme assortie d’une amende.

D’autre part, les éléments de la sûreté urbaine de la daira d’El Ouanza ont présenté la femme suspectée en compagnie de son frère devant le tribunal d’El Aouinet qui a les a condamnés à une année de prison ferme assortie d’une amende.

Par ailleurs, le ministère de l’éducation nationale a indiqué qu”aucun cas de fraude, ni de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) n’ont été enregistrés” au premier jour de l’examen du Baccalauréat.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR