Connect with us

Politique

Fuite de l’oléoduc OK1: une enquête déclenchée, des commissions spécialisées dépêchées

Published

on

Des commissions ministérielles spécialisées vont être dépêchées pour déterminer l’ampleur des dégâts et l’indemnisation des personnes affectées par la fuite de l’oléoduc OK1, à El Oued, a indiqué la délégation ministérielle qui s’est rendue, samedi, sur le lieu de l’incident, rapporte l’APS.

L’annonce a été faite par le ministre de l’intérieur, Kamel Beldjoud lors de sa visite à la tête d’une importante délégation ministérielle. Le ministre a également annoncé l’ouverture d’une enquête.

« Les doléances des professionnels, notamment les agriculteurs et éleveurs affectés par l’incident, seront prises en charge« , a-t-il affirmé.

« Des commissions seront dépêchées demain, dimanche, pour mener une enquête technique spécialisée au niveau de tous les secteurs concernés par cet incident et oeuvreront, avec l’appui de citoyens et sur la base de leurs préoccupations, en vue de déterminer les responsabilités et les risques ainsi que les solutions radicales à apporter », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter: « les rapports des commissions d’enquête permettront d’établir les listes des agriculteurs et éleveurs affectés par cet accident en vue de prendre en charge leurs préoccupations, conformément aux orientations du Président de la République qui a mis l’accent sur l’importante ouverture de canaux de dialogue transparent entre l’administration et l’administré ».

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, s’est excusé auprès de la population de la région et a affirmé que les équipes techniques de la Sonatrach s’occuperont de la réparation la panne « dans les 48h ». Il a ajouté que « des moyens de l’Entreprise nationale des services aux puits ont été mobilisés pour les opérations d’absorption des eaux polluées le long de l’oued et le traitement de toutes les flaques d’eau contaminées ».

De son côté, le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, a signalé, que « les services de son département vont effectuer des analyses des eaux de puits, que ce soit ceux d’eau potable (AEP) dont les indices préliminaires montrent l’absence de contamination, ou les puits d’irrigation agricole, avec un contrôle de l’ensemble du réseau d’eau potable, en plus de projeter de nouveaux puits d’AEP pour la région ».

Une commission ministérielle du secteur de l’Agriculture, regroupant des techniciens et spécialistes, se chargera d’analyser le sol et les eaux des puits d’irrigation, en plus de recenser les agriculteurs et éleveurs affectés, a-t-on fait savoir.

Pour rappel, deux fuites se sont produites dans la nuit de jeudi à vendredi au niveau de l’oléoduc OK1 reliant Haoud El Hamra (Hassi Messouad) à Skikda dans la wilaya d’El Oued. Selon la compagnie nationale Sonatrach les fuites sont dues « aux intempéries qui ont touché les wilayas du Sud ».

Une délégation ministérielle, composée des ministres de l‘Energie, de l’Environnement, des Ressources en eau et de l’Agriculture et du développement rural et conduite par le ministre de l’intérieur s’est rendue samedi sur les lieux de l’incident « pour s’enquérir de la situation ».







Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR