Connect with us

Accueil

«Front national contre la répression et pour les libertés»: un impératif urgent

Published

on

Les animateurs du Front national contre la répression et pour les libertés ont publié les textes fondateurs (proclamation et charte) de leur initiative. Deux documents qui décrivent un constat très sombre de la situation politique du pays sur le plan des libertés, des droits de manifestation et de réunion et du recours abusif à la répression, expliquent les raisons d’un tel ‘’Front’’ et fixent ses objectifs.

Après les débats qui ont caractérisé la réunion du 5 mars dernier, tenue à Alger, qui a regroupé des citoyens, des militants politiques et associatifs, des avocats, des chefs de partis, des syndicalistes, des journalistes, des universitaires et activistes, les rédacteurs de la proclamation affirment que «le Hirak national et pacifique acte un authentique mouvement révolutionnaire inscrit dans la durée, dont le triomphe historique ne laisse aucun doute ».

Pour eux, « l’heure n’est pas aux lamentations ou au renoncement », mais « de défendre nos droits et libertés et d’assumer notre devoir à promouvoir la solidarité partout où nous sommes et par tous les moyens de la démocratie ». Ce front, expliquent-ils, est « une initiative de rassemblement et d’action de tou(te)s patriotes ». « Il est une riposte impérative et urgente pour stopper le rouleau compresseur de l’appareil répressif du pouvoir de fait contre toute forme d’organisation civique et de citoyenneté effective et autonome », précise la proclamation qui retrace « les pressions incessantes » que subissent les associations et les partis qui refusent de suivre la ligne dictée par le pouvoir.

« Stopper le rouleau compresseur de lapparreil répressif »  

Sur la question des détenus d’opinion, le texte de proclamation souligne qu’ils constituent des « témoins malheureux d’une justice aux ordres du pouvoir et d’une législation liberticide ». « Plus de trois cent détenus politiques et d’opinion croupissent dans les prisons du régime. Ils sont condamnés à travers des parodies de procès, produits de montages honteux de dossiers sans fondements juridiques où les droits des victimes et de la défense sont bafoués », déplorent les rédacteurs.

En proclamant sa naissance, le front s’adresse aux « consciences » et au « sens d’engagement citoyen ». Il vise, selon ses initiateurs, « à organiser un espace civique et citoyen large et ouvert en faveur d’un mouvement d’opinion et d’une mobilisation politique et pacifique en vue de réaliser ses objectifs ». Des objectifs résumés en « la cessation de la répression, la libération des détenus d’opinion et politiques, la réhabilitation des anciens détenu(e)s et le libre l’exercice des libertés démocratiques et la citoyenneté pleine et entière ».  À cet effet, une coordination « est installée » avec pour mission «élargir le Front, coordonner ses actions et élaborer un plan d’action sur la base des recommandations de l’assemblée constitutive ».

Libération des detenus d’opinion et exercice des libertés

Deuxième texte du Front, la charte. Dans cette dernière, il est admis que «l’Algérie traverse une période cruciale de son histoire faite d’une dérive totalitaire du pouvoir en place». «Un véritable climat de terreur est imposé dans le pays, engendrant des atteintes massives et systématiques aux droits humains à l’encontre de citoyens pacifiques dont le seul tort est d’avoir usé de leur droit à l’expression», dénoncent ses rédacteurs.

Reprenant presque les mêmes objectifs fixés dans la proclamation, la charte du Front souligne que ces revendications «sont les moyens primordiaux pour parvenir à asseoir l’alternative démocratique dans notre pays». «Notre démarche vise à organiser et à animer un espace civique en faveur d’un mouvement d’opinion qui concrétise par la mobilisation politique le droit légitime à une citoyenneté pleine et entière et à l’exercice de nos libertés démocratiques», précisent les animateurs du Front « ouvert », disent-ils, «à toute Algérienne et Algérien et à toute organisation qui souhaite s’inscrire dans ce combat déterminant pour notre avenir».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR