Connect with us

Sport

Foot-Enregistrement sonore : “La LFP étudie l’éventualité de se constituer partie civile dans cette affaire”

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Fahd Halfaïa et Nassim Sâadaoui devant la justice

La ligue de football professionnelle (LFP) étudie l’éventualité de se constituer partie civile dans l’affaire de marchandage présumé de matchs du championnat national, révélé par un enregistrement sonore. La justice s’est saisi de l’affaire et a décidé de placer le directeur général de l’entente Fahd Halfaïa et le manager Nassim Sâadaoui, en détention provisoire, a-t-on appris ce mardi 9 juin, auprès de cette instance.

Farouk Belguidoum, le vice président de la LFP et son porte parole, déclare à ce propos “le bureau exécutif de la ligue se réunira jeudi. Plusieurs seront à l’ordre du jour, entre autres l’affaire de l’enregistrement téléphonique, dont nous attendons les décisions de la commission de discipline dans les prochaines heures. On étudie l’éventualité de se constituer partie civile dans cette affaire,” a-t-il affirmé.

Par ailleurs, le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a placé, dimanche 7 juin, Fahd Halfaïa et Nassim Sâadaoui, sous mandat dépôt dans l’affaire de marchandage présumé de matchs, révélé par un enregistrement sonore diffusé sur les réseaux sociaux. Saâdaoui est poursuivi pour « atteinte à la liberté d’autrui, diffamation, et enregistrement d’appel téléphonique sans consentement», tandis que Halfaïa est accusé de marchandage de matchs.

Concernant les décisions du juge d’instruction, la même source estime que”la volonté de justice de lutter contre toutes les formes de corruption dans le football nous conforte. Pour moi, cet enregistrement audio est un vrai scandale et nous le dénonçons”.

Il est temps que la justice sévisse et les coupables doivent d’être punis afin que ce fléau ne se propage pas,”précise -t-il.

Lors de sa conférence de presse lundi, le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a indiqué que l’expertise de l’enregistrement a montré qu’il s’agit bien des voix des accusés et que ce n’était pas un montage.

La comparution des différentes parties liées à cette affaire fait suite à la plainte contre X déposée par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR