Connect with us

Monde

Financement de la campagne de 2007: Nicolas Sarkozy mis en examen pour «association de malfaiteurs »

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

L’ancien Président français Nicolas Sarkozy a été mis en examen dans le cadre de l’enquête sur le financement libyen de sa campagne électorale de 2007, a rapporté ce vendredi l’AFP en citant le Parquet national financier (PNF), confirmant ainsi une information relayée par des médias français.

Déjà poursuivi dans le dossier pour “corruption”, “recel de détournements de fonds publics [libyens]” et “financement illicite de campagne électorale” et placé sous contrôle judiciaire, il est de nouveau mis en examen pour “association de malfaiteurs”.

L’ancien chef de l’Etat n’est pas le seul à être mis en cause dans cette affaire. En effet, le 21 janvier les magistrats ont mis en examen l’un des ex-collaborateurs de M. Sarkozy, Thierry Gaubert, pour “association de malfaiteurs”. Il est soupçonné d’avoir touché des fonds provenant du régime libyen qui auraient pu alimenter la campagne pour la présidentielle de 2007, toujours selon l’AFP.

Mais, Nicolas Sarkozy s’est lavé les mains en proclamant son innocence. Il avait dit être “totalement innocent dans cette affaire”, tout en dénonçant un “complot”. Il a déposé un recours visant à annuler l’enquête qui le visait et ses ex-collaborateurs.

Cependant, selon l’AFP un arrêt de la cour d’appel de Paris datant du 24 septembre a permis de relancer l’enquête. La même source explique que la chambre de l’instruction, chargée d’étudier les recours contre les actes d’instruction, a rejeté l’essentiel des arguments du camp Sarkozy qui invoquait des nullités contre ces investigations.

Suite à quoi, Nicolas Sarkozy, qui s’est pourvu en cassation contre la décision de la Cour d’appel de Paris, a exprimé sa “stupéfaction” et proclamé encore une fois son “innocence” qu’il estime “à nouveau bafouée”.

“J’ai appris cette nouvelle mise en examen avec la plus grande stupéfaction (…). Mon innocence est à nouveau bafouée par une décision qui ne rapporte pas la moindre preuve d’un quelconque financement illicite”, a-t-il déclaré dans un message publié sur Facebook.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR