Connect with us

Accueil

Fin de mission pour Nazih Berramdane

Published

on

Fin de mission pour Nazih Berramdane. Le Conseiller du président Tebboune en charge du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger a été démis de son poste. Décision publiée, ce mercredi 16 février, dans le dernier numéro du Journal officiel.

Par Décret présidentiel signé le 9 février dernier, le président Abdelmadjid Tebboune a mis « fin aux fonctions » de son conseiller, chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger.

Ancien député du parti d’Amara Benyounès, le Mouvement populaire algérien (MPA), Berramdane a été nommé au poste de conseiller à la présidence, le 16 juillet 2020.

En mars 2021, il annonce la création de « Nida El watan », une entité qui regroupe des dizaines d’associations et de syndicats proches du pouvoir. Ce regroupement ne fera pas long feu puisqu’il essuiera des critiques, notamment sur ses objectifs qui, de toute évidence, se limitaient à former un comité de soutien autour de la personne du chef de l’Etat.

Une étiquette contre laquelle s’est défendu Berramdane, soulignant que Nida El-watan avait pour but de « consolider la cohésion sociale et renforcer le front interne ».

Une polémique a accompagné, en tout cas, le lancement de cette initiative, dont certaines lectures y ont vu « un remake » de ce qui a été fait en 1997 avec la création du RND (Rassemblement national démocratique).  

C’est ce qui explique, d’ailleurs, la disparition de l’initiative de la vie politique quelques semaines après.

Il y a quelques jours, le lâchage de Berramdane a été évoqué, annonçant même des changements au sein du gouvernement. Mais, lors de l’entretien accordé à des représentants de médias nationaux, diffusé mardi par l’ENTV, le président Tebboune a souligné qu’il était « trop tôt de juger l’Exécutif ».     

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR