Connect with us

Politique

Fin de fonctions pour plusieurs ambassadeurs extraordinaires, plénipotentiaires et consuls généraux

Published

on

Crédit photo : DR | Ouverture du capital des entreprises

Abdelmadjid Tebboune a mis fin aux fonctions d’ambassadeurs extraordinaires, plénipotentiaires et consuls généraux de la République algérienne démocratique et populaire dont certains ont été admis à la retraite et d’autres ont été appelés à exercer d’autres fonctions, selon le décret présidentielle du 18 Chaâbane 1441 correspondant au 12 avril paru dans le dernier numéro du journal officiel.

Les ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires appelés à exercer d’autres fonctions :

— Salah Francis El Hamdi, à Nairobi (République du Kenya)
— Ali Benzerga, à Copenhague (Royaume du Danemark)
— Mohand Salah Ladjouzi, à Mascate (Sultanat d’Oman)
— Salah Lebdioui, à Varsovie (République de Pologne)
— Abdelhamid Abdaoui, au Koweit (Etat du Koweit)
— Abdelkader Hadjazi, à Sanaâ (République du Yemen)
— Azzouz Baâllal, à Niamey (République du Niger)
—Rachid Benlounes à Addis Abéba (République d’Ethiopie)

Les ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires admis à la retraite :

— Mohamed Ennadir Larbaoui, au Caire (République arabe d’Egypte)
— Farida Aiouaze, à Zaghreb (République de Croatie)
— Boudjemaâ Delmi, auprès de la mission permanente algérienne à Genève (Confédération suisse)
— Taous Feroukhi, à Madrid (Royaume d’Espagne)
— Ahmed Benyamina, à Rabat (Royaume du Maroc)
— Hocine Meghar, à Ottawa (Canada)
— Abdelkader Hadjar, à Tunis (République tunisienne) ;
— Lahssan Boufares, à Ankara (République de Turquie)

D’autres ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires concernées par ce décret présidentiel à savoir :

— Salah Attia, à Abou Dhabi (Etat des Emirats Arabes Unis)
— Abdelaziz Sebaâ, à Doha (Etat du Qatar)
— Nour-Eddine Sidi Abed, à Santiago (République du Chili)
— Belkacem Smaïli, à Abuja (République fédérale du Nigéria)
— Ahmed Bouziane, à Beyrouth (République libanaise)
— Mahieddine Djeffal, à Kinshasa (République démocratique du Congo)
— Abdelkader Mesdoua, à Paris (République française)
— Rabah Fassih, à Conakry (République de Guinée)
— Abdelkader Dehendi, à Budapest (République de Hongrie)
— Salah Boucha, à Damas (République arabe syrienne)
— Abd El Naceur Belaïd, à Prétoria (République d’Afrique du Sud)
— Smaïl Allaoua, à Moscou (Fédération de Russie)
— Fatiha Bouamrane, à Lisbonne (République du Portugal)
— Mohamed-Ziane Hasseni, à Bogota (République de Colombie).

Les consuls généraux cités dans le décret présidentiel du 18 Chaâbane 1441 correspondant au 12 avril 2020 .

— Abdelkrim Touahria, à Milan (République d’Italie)
— Rachid Belbaki, à Lille (République française)
—Abdelkrim Yamani à Bruxelles (Royaume de Belgique)
—Abdelmadjid Draia à Nantes (République française)
appelés à exercer d’autres fonctions.

— Brahim Younes, à Genève (Confédération suisse)
— Brahim Djeffal, à Frankfort (République fédérale d’Allemagne)
— Hamid Haraigue, à Vitry (République française) ;
— Mahmoud Massali, à Bobigny (République française)
admis à la retraite

—Mohamed Kebir Addou à Paris (République française)
— Houria Bouaraâra, à Starsbourg (République française)
— Abdelkader Kacimi El Hassani, à Djeddah (Royaume d’Arabie Saoudite)
— Nora Radji, à Barcelone (Royaume d’Espagne)
—Abdelkrim Serrai à Lyon ( République français)
—Mustapha Benayad Chérif à Tunis (République de tunisie)
— Abdelaziz Doudou, à Nanterre (République française)
— Amina Ladjal, à Besançon (République française)
— Linda Kahlouche, à Pontoise (République française)
— Kenza Benali, à Londres ( Royaume Uni de la Grande Bretagne et de l’Irlande du Nord)
— Hichem Kimouche, à Oudjda (Royaume du Maroc)
—à Nouadhibou (République islamique de Mauritanie)


Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR