Suivez-nous

Politique

FFS: Texte intégral de la résolution du conseil national extraordinaire

Publié

le

Le parti du Front des Forces Socialistes (FFS) a décidé ce samedi 3 avril à l’issue de son conseil national extraordinaire de ne pas participer aux prochaines élections législatives prévues le 12 juin. Le FFS explique les raisons de cette résolution à travers un texte rendu public et dont voici le texte intégral.

RESOLUTION DU CONSEIL NATIONAL EXTRAORDINAIRE DU FFS
Alger le 03 avril 2021

Le CN après présentation de la situation politique et débat sur les prochaines élections législatives, fixées au 12 juin, a adopté par consensus la résolution suivante :

  • Considérant l’état alarmant du pays sur la plan politique, économique et sociale, et les menaces qui pèsent sur sa stabilité et sa sécurité.
  • Considérant l’impact des menaces avérées à ses frontières et des velléités d’interventions extérieures, visant à porter atteinte à l’intégrité du territoire national et à a sa souveraineté
  • Considérant la nécessité et l’urgence de concrétiser les revendications populaires, pour le changement démocratique du système et l’instauration d’un état de droit démocratique et social.
  • Considérant que le discours officiel n’a cessé de diaboliser les partis politiques et l’action politique, et en même temps les invite à adopter un agenda politique élaborée unilatéralement
  • Considérant que la voie du dialogue tel que préconisé par notre projet de Convention nationale est la plus appropriée pour sortir de l’impasse actuelle, sans confrontations, facteur de tous les dangers, et ce conformément à la résolution du 5ème Congrès National Ordinaire pour la Reconstruction du Consensus National.

Le Conseil National réaffirme que les conditions de la tenue du prochain scrutin législatif du 12 juin ne sont pas réunies, et que les élections ne constituent pas la solution à la crise multidimensionnelle que vit le Pays. Par conséquent le FFS ne peut pas participer à cette élection.
Le Conseil National interpelle à nouveau le pouvoir à prendre les mesures permettant au peuple algérien le libre exercice de son droit à l’autodétermination :

  • Le respect des libertés fondamentales
  • L’accès équitable aux médias à tous les acteurs politiques et sociaux.
  • L’ouverture d’un dialogue sans exclusive comme proposé par la Convention Nationale du FFS, pour convenir d’un programme politique, économique et social consensuel, avec un calendrier et un contrôle d’exécution, répondant aux revendications populaires.
  • L’organisation d’élections propres, honnêtes et transparentes.
    Par cette résolution le Conseil National :
  • Ouvre la voie à une solution pacifique à la crise nationale à laquelle est confronté notre Pays, à meme de renforcer le front intérieur face à une environnement régional et international agressif, qui menace son intégrité territoriale et sa souveraineté.
  • Interpelle les décideurs pour s’engager dans cette voie historique qui réconciliera le peuple avec ses Institutions.

Le Conseil National instruit la Direction Nationale, les fédérations, les sections et les militants à resserrer les rangs et à se mobiliser à tous les niveaux pour poursuivre la campagne d’information et de sensibilisation de nos concitoyens sur les enjeux et les défis actuels, en mettant l’accent sur notre projet politique qui conjugue le Patriotisme et la Démocratie au présent.
Vive l’Algérie
Vive le FFS
Gloire à nos Martyrs

Lire la suite
Publicité
Commentaires