Connect with us

Politique

FFS: l’unité de l’Algérie est une “ligne rouge”

Published

on

© DR | Front des Forces Socialistes (FFS)

Le Front des Forces Socialistes (FFS), condamne dans les termes les plus forts la représentation du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, qui a distribué au pays membres du mouvement des non alignés, une note officielle dans laquelle le Maroc soutient publiquement et explicitement un prétendu droit à “l’autodétermination du peuple Kabyle”.

Dans un communiqué rendu public, ce dimanche 18 juillet, le FFS a qualifié cet acte de “provocateur et d’odieux“. C’est une “tentative désespérée de frapper l’unité de notre chère patrie et semer la discorde parmi notre peuple uni et fier“, dénonce le communiqué signé par le premier secrétaire du parti, Youcef Aouchiche.

En outre, le FFS affirme que l’indépendance et l’intégrité du territoire de l’Algérie est sacrée, arrachée au prix de grands sacrifices est ligne rouge, que personne ne peut franchir quelques soit le prétexte.

Ce comportement honteux, qui ne relève pas de la fraternité, de l’amour et de l’amitié que les peuples algérien et marocain ont l’un pour l’autre, est considéré comme une dérive dangereuse et un comportement imprudent et incalculable et aussi loin des moeurs diplomatiques entre deux pays voisins”, estime le parti de feu Hocine Ait Ahmed.

La Kabylie “est une partie intégrante de l’Algérie”

Le FFS rappelle à ceux qui ont une mémoire courte que la Kabylie est une partie intégrante de l’Algérie, elle est à l’instar des autres régions du pays un berceau de la révolution et des révolutionnaires.

Pour le FFS, l’union du grand Maghreb des peuples renforcera l’indépendance de nos pays et leur assurera sécurité, stabilité, progrès et prospérité. Une telle aspiration ne pourra se réaliser sans la démocratisation de nos régimes et en résolvant les problèmes en suspens problèmes dans l’espace maghrébin dans le cadre du dialogue et du principe de bon voisinage et en respectant des résolutions et décisions internationales, ajoute la même source.

Au milieu de cette atmosphère chargée, “le FFS réitère son appel au pouvoir et à toutes les forces vives de la société pour qu’elles s’élèvent au niveau de l’intérêt national global, et ce, en amorçant un dialogue national responsable et global pour consolider le changement et établir l’état de droit et la démocratie qui peuvent vaincre tous les risques pour notre État national, et c’est la seule garantie pour le développement de notre pays et le bien-être de notre peuple“, conclut le communiqué.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR