Politique FFS : le député et ancien chef du groupe parlementaire, Chafaâ Bouaiche suspendu

Crédit photo : DR | Le député FFS Chafaa Bouaiche pas son parti FFS

Crédit photo : DR | Le député FFS Chafaa Bouaiche

Le député et ancien chef du groupe parlementaire du Front des forces socialistes (FFS), Chafaâ Bouaiche vient d’être suspendu par la direction nationale de son parti.

C’est ce que nous avons appris de source proche de cette formation. « Le secrétariat national a statué sur son dossier et il a de le suspendre de toutes activités du parti», explique notre source, précisant que « la décision a été validée, hier, par l’Instance présidentielle (IP) du parti.

Le député de Bejaia, en disgrâce depuis le dernier congrès extraordinaire du FFS qui a mis fin au règne du «cabinet noir », auquel il a fait allégeance est accusé d’avoir multiplié les «dérapages ». « Son dossier est lourd. Voire très lourd ! », insiste notre source. Que reproche donc l’état-major du plus vieux parti d’opposition à ce député ?

Selon la même source, le député de Bejaia est accusé surtout de compromission avec des agents du pouvoir. « Il lui est reproché ses visites chez des ministres sans l’aval du Premier secrétaire, le dénigrement des cadres et des militants du parti », souligne encore notre source. Plus grave encore. « Il a traité les membres de la direction de maffieux ».

Chafaâ Bouaiche, ajoute-t-on, a reçu officiellement la notification de cette décision. L’ancien chef de groupe parlementaire connu, selon des cadres du FFS, pour ses conspirations et ses combines pour marginaliser tous les cadres qui pouvaient lui faire de l’ombre au sein FFS « n’exercera plus aucune activité au nom du parti jusqu’à sa comparution devant la commission de médiation et de règlement des conflits qui aura à trancher son cas ».

Contacté par nos soins, Chafaâ Bouaiche fait mine de ne pas être au courant de la décision. «Non. Je ne suis pas au courant », nous déclare-t-il. «Je suis chez moi, contactez la direction », ajoute-t-il.

Mégabannière (728x90)