Connect with us

Politique

FFS: « La condamnation de Fethi Ghares est une dangereuse escalade »

Published

on

Le parti du Front des Forces Socialistes (FFS) a condamné ce dimanche la sentence de deux ans de prison ferme prononcée ce matin contre le coordinateur du Mouvement Démocratique et Social (MDS) Fethi Ghares. Pour le FFS, cette condamnation est une « escalade dangereuse » de la part des autorités.

Le parti du FFS a indiqué, dans une déclaration signée par son premier secrétaire Youcef Aouchiche, que ce verdict intervient alors que la situation des libertés en Algérie « est en dégradation ».

« Parallèlement à cette décision, le FFS a récemment observé une terrible dégradation du climat des libertés individuelles et collectives dans le pays, et un recours croissant et systématique des autorités à la criminalisation de l’action politique et à sa déformation dans une stratégie autoritaire multiforme dont les signes sont l’escalade du harcèlement, les restrictions et les provocations sécuritaires et judiciaires et même administratives contre les organisations politiques, syndicales et associatives, ainsi que divers militants des droits humains et journalistes, dans le but de faire taire toute voix opposante qui ne se conforme pas à la vision unilatérale du pouvoir », a indiqué le communiqué du FFS.

« La répression et l’adoption continue de l’approche sécuritaire par l’autorité dans le traitement des affaires politiques et publiques ne peuvent qu’exacerber la situation et exacerber la crise politique multidimensionnelle que traverse le pays, ainsi qu’alimenter toutes les tendances extrémistes », a souligné le parti.

Le FFS a appelé, dans ce sens, « à la cessation immédiate de ces pratiques oppressives et arbitraires et renouvelle sa solidarité absolue avec tous les prisonniers d’opinion et avec toutes les organisations, qu’elles soient politiques, associatives ou syndicales, victimes de ces politiques ».

Pour rappel, le tribunal de Bainem (Bab el Oued) a condamné ce dimanche 9 janvier le coordinateur national du Mouvement Démocratique et Social (MDS), Fethi Ghares, à deux ans de prison ferme. Fethi est en détention depuis le 1er juillet dernier. Cour d’Alger: la chambre d’accusation maintient Fethi Ghares en détention



Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR